Paris Match Belgique

Les papillons monarques sont « en danger » d’extinction

Le papillon monarque fait partie de ces espèces très reconnaissables. | © Pixabay

Environnement & Animaux

Ce papillon présent dans nos régions est placé depuis jeudi sur la liste des espèces en danger d’extinction par l’UICN.

 

Cette semaine, des scientifiques de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) ont assisté à une réunion pour le moins importante. L’idée est d’estimer les espèces menacées par l’extinction, afin de leur attribuer un statut qui permettra de les protéger d’avantage. Le climax de cette réunion : le papillon monarque. Bien connu dans nos régions d’Europe de l’ouest, ce papillon noir et orange voit sa population baisser d’année en année.

On parle d’un des papillons les plus reconnaissables de la planète.

Le groupe de chercheurs estime que la population du papillon en Amérique du Nord s’est effondrée de 22 % à 72 % depuis 10 ans, selon la méthode de mesure utilisée. Cet état de fait a poussé l’UICN à réagir, ajoutant cet insecte migrateur à sa « liste rouge » des espèces menacées. C’est une grande première. L’insecte est considéré comme « en dangers », étape qui se situe à deux stade de l’extinction.

Lire aussi > Les feux de forêt ont déjà brûlé plus de surface en Europe qu’en 2021

« Ce n’est pas seulement un déclin dévastateur », a déclaré Stuart Pimm, écologiste de l’Université Duke (Caroline du Nord) qui n’a pas participé à la décision. « On parle d’un des papillons les plus reconnaissables de la planète. » Le constat est glaçant, mais il est possible d’agir pour contribuer à préserver cette espèce. Il est par exemple recommandé de planter les asclépiades, dont les chenilles ont besoin pour se métamorphoser en papillon.

 

 

CIM Internet