Paris Match Belgique

La France va interdire la climatisation avec les portes ouvertes et les publicités lumineuses

La France va interdire la climatisation avec les portes ouvertes et les publicités lumineuses

La climatisation à fond avec les portes grandes ouvertes : ce sera bientôt fini. | © Hans Lucas / AFP

Environnement & Animaux

Face à la vague de chaleur, la France veut aussi limiter sa consommation d’énergie.

 

Finie la climatisation dans les magasins avec les portes grandes ouvertes. Fini le gaspillage d’électricité avec les publicités lumineuses. Si ces gestes semblent être de bon sens, ce n’est pas encore le cas de partout chez nos voisins.

La ministre française de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher a donc annoncé que des décrets allant dans ce sens verraient bientôt le jour. « Dans les prochains jours, je vais prendre deux décrets : le premier généralise l’interdiction des publicités lumineuses quelle que soit la taille de la ville entre 1h et 6h du matin », et « le second interdit aux magasins d’avoir leurs portes ouvertes alors que la climatisation et le chauffage fonctionnent » a déclaré la ministre au Journal du Dimanche (JDD).

Jusqu’à 1 500€ d’amende

Ces décrets viendront renforcer une réglementation déjà existante et mal appliquée. En effet, la publicité lumineuse est déjà interdite entre 1 heure et 6 heures du matin dans les communes de moins de 800 000 habitants. En plus de la publicité lumineuse, la loi oblige également à éteindre les enseignes lumineuses et les vitrines des magasins à partir de 1h du matin.

Lire aussi > Et si la prochaine solution écologique était de peindre son toit en blanc ?

La ministre souhaite que les décrets soient applicables « dès à présent » et qu’il y ait plus de contrôles que dans la situation actuelle. Les enseignent ne respectant pas ces mesures risqueront des amendes jusqu’à 1 500 euros.

Mots-clés:
énergie Climatiseurs
CIM Internet