Paris Match Belgique

L’été 2022 a été le plus sec en Belgique depuis 1991

L'été 2022 a été le plus sec en Belgique depuis 1991

Seulement 17,8 mm de précipitations sont tombés cette année contre 86,5 mm en temps normal. | © JENS SCHLUETER / AFP

Environnement & Animaux

Le mois d’août est également le plus chaud jamais enregistré.

 

La température maximale moyenne en août 2022 sera la plus élevée jamais enregistrée à Uccle depuis le début des observations en 1892. Avec 27,0°C de moyenne en date du 29 août, le 8e mois de 2022 détrône ainsi les mois d’août de 1911, 1947 et 1997 qui avaient enregistré chacun des températures maximales moyenne de 26,2°C, indique l’Institut royal météorologique (IRM) lundi sur son site internet.

Statistiquement parlant, le mois n’est pas encore terminé. Néanmoins, l’institut météorologique a déjà publié quelques chiffres (provisoires) sur son site Internet de manière tout à fait exceptionnelle. L’IRM parlant lui-même de faits climatiques remarquables pour le mois d’août et les mois d’été de 2022. La température maximale à Uccle a ainsi été égale ou supérieure à 20°C tous les jours, ce qui correspond à la définition d’un jour de printemps. Et cela devrait également être le cas pour les derniers jours du mois. Le mois d’août aura dès lors connu, pour la première fois depuis le début des observations en 1892, 31 jours de printemps. En 1911, 1947, 1991, 2000 et 2009, le mois d’août avait connu à chaque fois 30 jours de printemps alors que la normale est 23,9 jours, poursuit l’IRM.

Lire aussi > Sécheresse : Des traces de dinosaures découvertes dans le lit d’une rivière texane

Près de 2°C supérieurs à la moyenne

En raison du mois d’août très chaud, l’été 2022 a également été en moyenne beaucoup plus chaud que la normale pour la période de référence 1991-2020. L’IRM prévoit une température moyenne de 19,6°C contre 17,9°C normalement. Le record absolu reste à 19,9°C en 2018. Au cours de cet été, une vague de chaleur officielle a par ailleurs été enregistrée à Uccle du 9 au 16 août inclus. L’été dernier a également été marqué par plusieurs périodes de chaleur intense.

Le mois d’août a aussi été un mois très sec, poursuit l’IRM. Au 29 août, à peine 17,8 mm de précipitations étaient tombés à Uccle contre 86,5 mm en temps normal et un temps sec est également attendu pour les derniers jours de cet été. La quantité de précipitations la plus faible mesurée pour la période de référence actuelle reste de 15,7 mm en 1991. Le plus petit nombre de jours de précipitations de 1991 sera cependant égalé. Comme pendant le mois d’août 1991, il n’a en effet plu que 5 jours pendant ce mois d’août contre 14,3 jours normalement.

Lire aussi > Une sécheresse exceptionnelle met au jour le passé trouble de la pègre de Las Vegas

Le mois de juin, légèrement plus humide, n’a pas pu empêcher cet été de devenir le plus sec en termes de déficit de précipitations de la période de référence actuelle, note encore l’IRM. Au total, il n’est tombé que 110,6 mm de précipitations contre 234,2 mm en temps normal. Le précédent été le plus sec remonte à 2018. Il était alors tombé 134,7 mm de précipitations à Uccle. Si l’on considère la série complète soit les mesures prises depuis 1833, cet été se classe au neuvième rang des plus secs.

À noter également que les faibles précipitations de la période juillet-août 2022, avec seulement 23 mm mesurés, sont les plus faibles jamais enregistrées depuis 1833. Le précédent record pour la même période date de 1921 avec de 25,8 mm.

Avec Belga

Mots-clés:
sécheresse chaleur
CIM Internet