Paris Match Belgique

La température en Europe augmente deux fois plus vite que la moyenne mondiale, selon un nouveau rapport

températures europe réchauffement

Image d'illustration. | © Unsplash.

Environnement & Animaux

La température moyenne en Europe a augmenté deux fois plus vite que la moyenne mondiale au cours des 30 dernières années. Elle est aussi la plus élevée de tous les continents.

Si la tendance au réchauffement se poursuit, les chaleurs exceptionnelles, les feux de forêt, les inondations dévastatrices et les autres effets du changement climatique feront payer un tribut de plus en plus lourd à la société, aux économies et aux écosystèmes, selon un nouveau rapport publié mercredi par l’Organisation météorologique mondiale (OMM).

Le rapport « State of the Climate in Europe« , produit conjointement avec le service sur le changement climatique Copernicus de l’Union européenne, couvre la période 2021 et fait partie des rapports régionaux de l’OMM destinés à fournir aux décideurs des informations scientifiques localisées. Les températures en Europe ont augmenté de manière significative sur la période 1991-2021, avec une moyenne d’environ +0,5 °C par décennie.

En conséquence, les glaciers alpins ont perdu 30 mètres d’épaisseur de glace entre 1997 et 2021. La calotte glaciaire du Groenland fond, contribuant à l’accélération de la hausse du niveau de la mer. Au cours de l’été 2021, le Groenland a connu un dégel sans précédent et la pluie est tombée pour la première fois à son point culminant. « L’Europe est la preuve du réchauffement de la Terre », peut-on lire dans le communiqué de presse.

Il n’y a pas que des mauvaises nouvelles

Un certain nombre de pays européens ont eux très bien réussi à réduire les émissions de gaz à effet de serre. Dans l’Union européenne, les émissions de gaz à effet de serre ont diminué de 31% entre 1990 et 2020, avec un objectif de réduction nette de 55% d’ici 2030. L’Europe est également l’une des régions les plus avancées en termes de coopération transfrontalière pour l’adaptation au changement climatique, notamment dans les bassins hydrographiques transfrontaliers.

« Elle est l’un des leaders mondiaux en matière de systèmes d’alerte précoce efficaces et environ 75% des personnes sont protégées », est-il précisé. « Les plans d’action en cas de canicule ont sauvé de nombreuses vies pendant les périodes de chaleur extrême ». « La société européenne est vulnérable au changement climatique, mais l’Europe est également à la pointe des efforts internationaux visant à atténuer le changement climatique et à développer des solutions innovantes pour s’adapter au nouveau climat avec lequel les Européens devront vivre », a souligné le Dr Carlo Buontempo, directeur du service européen sur le changement climatique.

Avec Belga

CIM Internet