Paris Match Belgique

Un zoo suédois abat trois chimpanzés en fuite

en suede, trois chimpanzes abbatus dans un zoo

Image d'illustration. | © Unsplash.

Environnement & Animaux

Le zoo de la ville suédoise de Furuvik a tué trois chimpanzés qui s’étaient échappés de leur enclos. Quatre primates sont hors de leur cage.

D’après un article Paris Match France de Camille Hazard

Nouvel incident dans un zoo suédois. L’établissement de la ville de Furuvik a été contraint d’abattre trois de ses chimpanzés après qu’ils se sont enfuis de leur enclos. Le drame s’est produit à un peu moins de 200 kilomètres au nord de Stockholm. Mercredi, peu après midi, cinq des sept chimpanzés de Furuvik étaient sortis de leur enclos pour une raison encore inconnue et s’étaient retrouvés en liberté dans l’enceinte du parc.

Les membres de la direction n’ont pas eu le choix que de tuer trois des animaux évadés. Un quatrième primate a quant à lui été blessé par un des tirs. « Un chimpanzé est considéré comme un animal représentant un risque élevé, si ce genre d’animal se retrouve dehors dans le parc, cela devient un danger pour la vie des personnes », a expliqué Annika Troselius, porte-parole du groupe Parks and Resorts qui détient le zoo. « Ce sont des animaux très forts et absolument pas domestiqués », a déclaré Daniel Wikdahl, un porte-parole de la police, à la chaîne publique SVT.

D’après le quotidien local Dagens Nyheter, sept tireurs d’élite ont été appelés pour abattre les singes. L’endormissement « n’était pas une alternative », a expliqué le zoo . « Pour tirer une flèche anesthésique, il est nécessaire de se trouver très près de l’animal. A cela s’ajoute la nécessité d’attendre jusqu’à dix minutes avant que le somnifère ne fasse effet », a fait valoir l’établissement, face aux critiques sur la prise en charge de l’incident.

Où sont les autres singes ?

Jeudi à la mi-journée, les quatre primates encore vivants se trouvaient dans le bâtiment dévolu aux singes, mais n’avaient toujours pas regagné leur enclos, a précisé le zoo de Furuvik sur Facebook. « Cela implique que nous ne pouvons pas laisser les personnes se déplacer à l’intérieur du parc et que nous sommes toujours en état d’alerte », a indiqué l’établissement. Bien que fermé pour la saison, le personnel du parc était présent sur place lors de l’incident.

Ce dernier s’ajoute à une série inhabituelle d’évasions dans les zoos en Suède : fin octobre, un cobra royal du zoo du célèbre parc de Skansen à Stockholm s’était évadé de son vivarium et n’avait été retrouvé qu’au bout d’une semaine. Un mois après, deux chouettes du même zoo s’étaient échappées de leur volière.

Mots-clés:
animaux suède chimpanzés
CIM Internet