Paris Match Belgique

– 55°C, déjà trois morts : La tempête hivernale Elliott et son froid glacial s’abattent sur les États-Unis

elliott : la tempete hivernale qui ravage l'amerique

Un habitant de Hamburg (État de New York) tente tant bien que mal de déneiger son pick-up sous une tempête de neige. | © John Normile / Getty Images via AFP.

Environnement & Animaux

La puissance de la tempête a fait dire à l’agence du NWS à Buffalo, dans l’Etat de New York, qu’il s’agissait « d’une tempête ne survenant qu’une fois par génération ».

 

Plusieurs accidents de la route causés par la violente tempête hivernale Elliott ont fait trois morts dans l’État américain du Kansas, rapporte le journal USA Today, sur la base de rapports de police.

Le service météorologique américain avait auparavant mis en garde contre une tempête hivernale « historique ». La tempête, baptisée Elliott, serait accompagnée de températures glaciales, de fortes chutes de neige et de vents.

Des températures de -45 degrés Celsius ont déjà été enregistrées dans les États du Montana, du Dakota du Sud et du Wyoming. Des milliers de vols ont déjà été annulés jeudi et vendredi, selon différents médias américains. Les aéroports de Chicago et de Detroit doivent faire face à de fortes tempêtes de neige. Mais les métropoles de Washington D.C., Philadelphie, New York et Boston sont également averties de fortes bourrasques, de pluie et de verglas.

Du jamais vu

Le Canada aussi se prépare à « des températures anormalement basses pour la saison », à d’importantes chutes de neige et à de possibles pluies verglaçantes dans certaines régions.

Les autorités canadiennes ont encouragé des habitants du Québec par exemple à « préparer des plans d’urgence et à se munir de trousses d’urgence contenant de l’eau potable, de la nourriture, des médicaments, une trousse de premiers soins et une lampe de poche ». Le principal aéroport du pays, à Toronto, accumulait les retards et les annulations de vols.

Le front glacial aux Etats-Unis devrait encore se renforcer d’ici vendredi et perdurer durant le weekend de Noël. Sa puissance a fait dire à l’agence du NWS à Buffalo, dans l’Etat de New York, qu’il s’agissait « d’une tempête ne survenant qu’une fois par génération ».

Le Midwest et la région des Grands Lacs seront particulièrement touchés en fin de semaine, avec du blizzard. La température ressentie dans la région des grandes plaines devrait atteindre jusqu’à -55°C.

Avec Belga

CIM Internet