Paris Match Belgique

Les Belges n’ont jamais abandonné autant de reptiles et amphibiens qu’en 2022

les reptiles abandonnés

L'année écoulée est celle de tous les records. | © Pixabay

Environnement & Animaux

La crise énergétique a empiré un plus la situation en 2022.

 

Chaque année, plusieurs centaines de reptiles et d’amphibiens sont abandonnés par leurs propriétaires ou saisis par les autorités. En Belgique, une partie de ces animaux sont recueillis au sein du refuge de la Fondation Pairi Daiza à bord du baleinier du parc, le «Mersus Emergo». En 2022, 741 individus (dont 598 tortues aquatiques) ont été accueillis, contre 623 en 2021. L’année écoulée est donc celle de tous les records. Si les responsables de la fondation espèrent un changement de mentalité, il n’en est rien.

Lire aussi > Aux États-Unis, des iguanes tombent du ciel en raison de la vague de froid [VIDÉO]

De fait, la plupart des propriétaires de reptiles et amphibiens ne mesurent pas les besoins très spécifiques liés à la vie quotidienne de ces espèces. Pompes, lampes chauffantes, nourriture, soins vétérinaires… La crise énergétique n’a pas arrangé la situation, puisqu’elle est le motif le pus avancé lors des abandons en 2022. « Les gens ont le sentiment de bien faire en abandonnant l’animal à un refuge 5 étoiles mais ce n’est pas la solution, mieux vaudrait ne plus acheter ce genre d’animaux comme animal de compagnie sans bien y réfléchir en amont », explique Pascal Dortu, responsable du refuge de la Fondation Pairi Daiza, dans un communiqué officiel. 

Lire aussi > Voici à quoi ressemble le plus petit reptile au monde

La fondation demande à chaque propriétaire un versement de 20€ lors d’un abandon, une maigre compensation quand on connait les frais qui sont nécessaires pour garantir une nouvelle vie à ces animaux. Dès lors, Pairi Daiza encourage les visiteurs aux dons et travaille avec de nombreux bénévoles qui tout au long de l’année participent aux actions de la fondation et sensibilisent les visiteurs du parc. 

 

CIM Internet