Paris Match Belgique

Une « brume chimique » attaque la côte britannique

L'origine du brouillard est inconnue. | © Paul Conlan/Flickr

Environnement & Animaux

Les habitants de Eastbourne et Birling Gap, dans le Sussex britannique, ont été les victimes d’un brouillard toxique, à 300 kilomètres à peine de la côte belge.

« Il y a quelque chose dans la brume ! », hurlait l’un des habitants de la petite ville du film The Mist, en proie à un brouillard dangereux. Et c’es à peu près le même scénario qui s’est déroule ce dimanche dans le Sussex, avant que la police britannique n’émette un un avertissement au sujet d’une « brume » chimique qui a causé des irritations des yeux et de la gorge auprès de centaines de personnes sur la côte ouest de l’île.

La plage de Birling Gap a été évacuée dimanche après que des personnes se sont plaintes de difficultés respiratoires, d’yeux irrités et de vomissements suite à l’apparition de cette brume. Selon l’hôpital régional, 233 personnes ont été « décontaminées ».

Une enquête est en cours pour déterminer l’origine de cette « brume chimique ». Cette « brume inconnue venant de la mer » a touché la côte est du Sussex, à quelque 300 kilomètres de la côte belge. C’est vers 17 heures dimanche que les cinquante premières personnes ont être traitées pour des irritations des yeux et de la gorge, a indiqué un porte-parole de la police locale. La police du Sussex a conseillé aux habitants de la région côtière touchée, entre la station balnéaire de Eastbourne et Birling Gap, de conserver les fenêtres et portes fermées et de ne pas se rendre à la plage.

Avec Belga

CIM Internet