Paris Match Belgique

La vie sur Mars devient une réalité aux Émirats arabes unis

Mars

La planète rouge pourrait être colonisée dès 2217. | © Flickr, Patrick Vantuyne.

Environnement & Animaux

En plein désert, la ville Mars Science City va permettre à des scientifiques de simuler le quotidien d’une vie sur la planète rouge.

À quoi ressemblerait la vie sur Mars ? La question, souvent posée, témoigne de notre fantasme à l’idée de mener une vie différente, voire meilleure, loin de la planète Terre. Et ce fantasme est en passe de devenir une réalité grâce à un projet scientifique titanesque dévoilé par les Émirats arabes unis.

Mars Science City
© Dubai Media Center

Lire aussi > L’ADN, le stockage numérique de demain

Tous sur Mars en 2117

C’est une ville gigantesque. Baptisée « Mars Science City », elle fait 177 000 kms carrés. Elle a été conçue par Bjarke Ingels Group, un cabinet d’architecture danois. En plein désert, celle-ci doit permettre de simuler le quotidien martien tel qu’on se l’imagine. Avec l’appui de différentes technologies, la gestion de l’eau, de la nourriture et de l’énergie seront testées et passées au crible. Objectif ? Installer une colonie sur Mars dès 2217. Les scientifiques ont donc un siècle pour affiner la stratégie à adopter.

Mars Science City
© Dubai Media Center

Vivre comme un martien pendant un an

Le décor semble sorti tout droit d’un film de science-fiction. Les dômes interconnectés accueilleront des laboratoires derniers cris, a annoncé le gouvernement local. Les conditions de vie de toute bonne colonie extraterrestre y seront fidèlement reproduites : isolation radioactive, températures, usage de l’impression 3D… Les équipes seront soumises à ce rythme durant une année. Selon le communiqué de presse, elles seront composées des « meilleurs esprits scientifiques du monde ».

Lire aussi > Origine de la vie sur Terre : Darwin disait donc vrai ? 

Envisager l’avenir pour sauver le présent

Annoncé par les Émirats en février dernier, ce projet hors norme qui a coûté 119 millions d’euros est résolument tourné vers l’avenir. Il s’adresse « à l’intention des jeunes générations » et est « guidé par une passion pour la science et une connaissance humaine avancée » avait alors déclaré le Premier ministre du pays, Mohammed bin Rashid Al Maktoum, sur Twitter.

Pour autant, les études menées pendant cette année martienne serviront également à la Terre. Les défis liés à l’agriculture et à l’énergie nous concernent également de manière urgente. Un musée à visée éducative sera d’ailleurs mis à disposition au sein de cette ville inédite.

CIM Internet