Paris Match Belgique

Après les Caraïbes, l’Allemagne frappée par une tempête meurtrière

La tempête a coûté la vie à 7 automobilistes | © Belga

Environnement

Europe oblige, la dernière tempête à secouer la planète porte un nom moins exotique : après Maria et José dans les Caraïbes, c’est Xavier qui a frappé l’Allemagne ce jeudi, faisant 7 morts dans le nord et l’est du pays. 

Le point commun entre les victimes : toutes étaient dans leur véhicule, sur lequel des arbres ou des branches balayées par Xavier se sont abattus. À Hambourg, dans le nord du pays, un arbre s’est ainsi effondré sur une voiture où se trouvaient deux femmes, tuant l’une d’entre elles sur le coup. Même scénario dans la région de Brandebourg, en périphérie de Berlin, où plusieurs conducteurs ont perdu la vie après que des arbres se soient effondrés sur leur voiture ou qu’une branche ait traversé leur pare-brise.

Belga

Des rafales à 140km/h

À Berlin, où des vents allant jusque 120km/h étaient attendus, les transports en commun étaient à l’arrêt dans l’après-midi, tandis que tous les trains ont été immobilisés dans le nord du pays, la ligne relayant Hambourg à Berlin ayant été rendue impraticable par de nombreuses chutes d’arbres sur les voies. Des vents violents ont soufflé à Hambourg en début d’après-midi, allant jusqu’à 140 km/h, avant de se diriger vers Berlin et les États régionaux de Saxe et de Saxe-Anhalt. Les deux zoos de Berlin avaient avaient pris leurs précautions en mettant certains animaux comme les girafes et les lions à l’abri.

Lire aussi > Ouragans : la Belgique doit-elle trembler ?

Belga

À Wilhelmshaven, ville portuaire située dans la région de Basse-Saxe, une grue d’environ 1 000 tonnes a cédé et a coulé dans les eaux de la baie. Les ouvriers qui manoeuvraient à proximité n’ont pas été blessés, mais les dégâts seraient estimés à un million d’euros. Selon la fédération professionnelle des assureurs allemands, la GDV, les dégâts provoqués par Xavier vont peser lourd. L’année dernière, les dommages causés par les tempêtes avaient atteint 940 millions d’euros en Allemagne, contre 100 millions d’euros seulement l’année d’avant.

CIM Internet