Paris Match Belgique

Jusqu’à 17 pesticides dans nos sachets de thé

thé

Aucune marque analysée n'échappe à ce constat. | © EPA/CHRISTIAN CHARISIUS

Environnement

Le magazine « 60 millions de consommateurs » a étudié une vingtaine de thés verts et noirs avec un constat global : tous, même les bios, contiendraient des traces de pesticides et de métaux.

Le thé est réputé ses multiples vertus médicales mais est-il également dangereux pour la santé ? Un article du magazine français 60 millions de consommateurs, publié dans son exemplaire de novembre, révèle que sur les 26 marques de thé étudiées – seize noirs et dix verts -, toutes contiendraient des résidus de pesticides, de toxines et de métaux, potentiellement nocifs pour la santé, comme l’arsenic ou le mercure. Certains sachets présenteraient également des traces d’alcaloïde, une molécule naturelle mais toxiques. Dans ceux de Dammann Frères, « thé noir parfumé, earl grey, Ym Zhen », 17 pesticides différents ont été retrouvés.

Lire aussi > A (pas) voté : Bruxelles reporte son vote sur le sort du glyphosate

L’explication à cette présence de pesticides est toute simple : « Vert ou noir, le thé a pour particularité de ne pas être nettoyé ni lors de sa récolte, ni lors de sa préparation » pour préserver ses saveurs, explique le magazine. « Pas surprenant, donc, d’y retrouver certains contaminants ». Benjamin Douriez, rédacteur en chef de 60 millions de consommateurs, précise au micro d’Europe 1 que « ce sont des quantités faibles de pesticides, qui la plupart du temps sont inférieures aux limites autorisées », rapporte Le Monde.

Lire aussi > Les pesticides, l’ingrédient secret de 75% du miel mondial

thé
Des plantations de thé en Malaisie. EPA/BARBARA WALTON

Le bio également contaminé mais…

Lipton, Twinnings, Kusmi Tea… Aucune marque analysée n’échappe à ce constat, même les thés bio sont concernés. Selon l’article, le thé Marque Repère Bio Village contient de l’anthraquinone « en quantité près de quatre fois supérieure à la limite autorisée », rapporte France Info. Mais les thés bio restent globalement « moins contaminés que les autres« , souligne Benjamin Douriez.

Les thés verts s’en sortent mieux que les noirs. Les chercheurs ont trouvé jusqu’à 10 pesticides pour le thé vert  » le plus pollué » contre 17 pour le thé noir. « Les thés noirs bio comptent en moyenne 3,4 fois moins de résidus que les thés noirs classiques, et les thés verts bio affichent des quantités de pesticides 2,2 fois inférieures aux autres », explique Franceinfo.

Lire aussi > Glyphosate au petit-déj : une étude qui « contribue à nourrir un climat anxiogène chez le consommateur »

Vrai danger ?

Selon 60 millions de consommateurs, une marque très populaire présente « un très mauvais résultat » quant à la présence de toxines : Lipton. La raison ? « L’absence de tri de mauvaises herbes lors de la récolte ».

Patricia Chairopoulos, journaliste à 60 millions de consommateurs et auteure de l’article avec les ingénieurs Farid Bensaïd et Laetitia Flottes de Pouzols, rassure à moitié. « Nous sommes sur des pollutions infimes, mais le problème, c’est que le thé se consomme tous les jours, et pendant des années, explique-t-elle. C’est une éventuelle pollution et contamination chronique ». Conseil des spécialistes : changer régulièrement de marque de thé pour éviter une consommation trop importante de produits dangereux.

Mots-clés:
pesticide thé
CIM Internet