Paris Match Belgique

Quand un Youtubeur met des images sur le réchauffement climatique

Vidéo Environnement

Dans sa nouvelle vidéo intitulée « J’ai vu les preuves du réchauffement climatique », le Grand JD utilise sa notoriété pour faire taire les climato-sceptiques.

Après s’être aventuré dans les zones radioactives de Fukushima, le Grand JD continue de documenter le monde. Direction le Canada cette fois-ci, sur l’île de Banks. Accompagné de Bernard Genier, journaliste à Radio télévision suisse (RTS), le youtubeur s’est rendu sur cette île arctique pour constater des changements climatiques. Il y a 15 ans, lorsque ce sujet n’était pas encore au coeur des préoccupations, Bernard Genier avait déjà foulé ses terres, autrefois glacées, pour les mêmes raisons. « À l’époque, on disait que c’était du blabla, que ça n’existait pas. Il y avait beaucoup de doutes donc ici, à cet endroit, on voyait vraiment les premiers effets », explique le journaliste. Aujourd’hui, les deux hommes s’y retrouvent pour comparer les deux situations.

Premier constat : les morceaux de glace qui flottaient il y a 15 ans ont disparu, « il n’y a plus rien ». Les images actuelles contrastent avec celles filmées par Bernard et diffusées dans « Passe-moi les jumelles » en 2001.

Lire aussi > « Et tout le monde s’en fout » : rencontre avec les Platons du web, ces youtubeurs qui cartonnent « intelligent »

Cette vidéo intitulée « J’ai vu les preuves du réchauffement climatique » est le premier épisode d’une websérie « Alerte bleue », produite par la RTS. Elle a déjà été vue près d’un million de fois en seulement quatre jours. Le prochain épisode, sans le Grand JD, se déroulera en Égypte, au bord de la mer rouge, selon le site suisse 20 minutes.

CIM Internet