Paris Match Belgique

Les tigres de Fort Boyard dans le viseur des associations de défense des animaux

Felindra et une des mascottes du Fort | © Rochefort Océan Tourisme

Environnement

Jean-Marc Morandini recevait ce lundi sur le plateau de Morandini Live Isabelle Goetz, porte-parole de PETA pour évoquer l’affaire du tigre qui s’est échappé vendredi de son cirque Paris avant d’être abattu. Et quitte à parler de tigres, la porte-parole a également abordé le sujet des mascottes de Fort Boyard. 

L’invitée de l’émission de CNews a rappelé que «pour faire quelque chose à un animal sauvage qui n’est pas naturel pour lui, il faut le contraindre», avant d’indiquer que l’association de protection des animaux avait demandé à France 2 de ne plus recourir aux animaux sauvages pour son émission culte Fort Boyard, où l’on voit notamment des tigres. «Ça fait très longtemps qu’on demande à France 2 d’arrêter d’utiliser des animaux sauvages dans Fort Boyard», a-t-elle déclaré avant de préciser que la chaîne du service public n’avait jamais répondu aux sollicitations de PETA sur cette question.

Lire aussi > Ancien braconnier, il protège désormais les derniers tigres de Sibérie

Isabelle Goetz s’est également félicitée du cas de Gulli. La chaîne de programmes pour enfants «ne diffusera plus de spectacles avec des animaux sauvages, notamment certains cirques, au nom de la lutte contre la souffrance animale», avait-elle fait savoir en octobre dernier.

 

Le dresseur de Fort Boyard monte au créneau

Suite aux déclarations d’Isabelle Goetz sur Cnews, le dresseur des trois tigres de Fort Boyard a réagi dans une interview accordée à Télé Loisirs. «Ils ne connaissent pas mes tigres et ne sont jamais venus les voir sur Fort Boyard. Leur annonce arrive 29 ans après le début de l’émission, ils sont un peu en retard. Cela fait un moment qu’on n’a pas entendu parler d’eux et ils voulaient faire du buzz suite aux évènements (le tigre abattu)», a-t-il déclaré. TF1 a annulé au dernier moment la diffusion d’une séquence enregistrée avec un loup dans Danse avec les stars pour une chorégraphie inspirée de Game of Thrones, rapportait Le Parisien vendredi. L’association PETA avait interpellé la chaîne à ce propos et celle-ci qui avait finalement décidé de ne pas proposer la séquence «pour éviter toute polémique».

CIM Internet