Paris Match Belgique

L’interdiction des véhicules à carburants fossiles pourrait sauver des milliers de vie

La solution pour diminuer la pollution | © Belga / AFP PHOTO / DOMINIQUE FAGET

Environnement

Si les grandes villes du réseau mondial C40 faisaient disparaître les véhicules à carburants fossiles, comme l’envisagent certaines à l’horizon 2030, 45 000 décès liés à la pollution de l’air pourraient être évités chaque année, selon des estimations du C40.

En octobre, 12 grandes villes, dont Paris, Los Angeles, Mexico et Seattle, « se sont engagées à ce qu’il n’y ait plus de véhicules à carburants fossiles dans leurs rues d’ici 2030″, a rappelé la maire de Paris et présidente de ce réseau de 91 villes engagées dans la lutte contre le changement climatique. « En 2030, grâce à cette mesure, le niveau de particules fines à Paris et dans ces 11 autres villes devraient baisser d’environ 1,3 microgramme par m3″, a-t-elle ajouté lors d’une conférence de presse avec Arnold Schwarzenegger, fondateur de l’organisation R20 qui regroupe des gouvernements régionaux.

Lire aussi > La pollution responsable d’un décès sur 6 dans le monde

Une telle baisse de ces particules nocives qui s’infiltrent profondément dans les poumons pourrait permettre d’éviter 400 décès prématurés par an à Paris et une augmentation de 21 jours d’espérance de vie en moyenne à tous les Parisiens, selon les estimations du C40 basées sur les résultats d’une centaine d’études scientifiques. Et si toutes les villes du C40 parvenaient à réduire les particules fines de 2,5 mg/m3, objectif « difficile mais accessible », « plus de 45 000 décès prématurés pourraient être évités chaque année », selon le C40, ainsi que des milliers d’hospitalisations pour problèmes respiratoires ou cardiovasculaires.

Droit fondamental

« Nous avons le droit de contrôler l’air que nous respirons », a insisté Arnold Schwarzenegger arrivé à l’Hôtel de ville à vélo, estimant que c’était une « erreur » d’attendre des accords internationaux ou des décisions du « gouvernement fédéral » pour agir pour l’environnement. Pour encourager le désengagement des véhicules à essence, Anne Hidalgo a annoncé de nouvelles « aides financières » de la ville pour inciter les particuliers et les petites entreprises à passer à des véhicules électriques.

– Avec Belga

CIM Internet