Paris Match Belgique

Souffrant d’endométriose, Enora Malagré décide de se faire retirer l’utérus

enora malagré

"À 37 ans, c’est jeune, mais je dois avancer". | © Alban Wyters / ABACAPRESS.COM

People et royauté

Enora Malagré revient sur son endométriose, une maladie qui l’empêche d’avoir des enfants et va nécessiter une ablation de l’utérus.

« Je suis atteinte d’endométriose, je ne peux donc pas avoir d’enfants, la maladie est trop avancée. À l’époque de TPMP, j’ai fait jusqu’à trois fausses couches par an : ça m’a bouffé la vie ! » confie Enora Malagré dans une interview accordée à Paris Match. L’ancienne chroniqueuse de l’émission de Cyril Hanouna a même l’intention de se faire retirer l’utérus en raison de sa maladie. « Quand je suis en crise, je peux être HS pendant quarante-huit heures. Alors j’ai pris la décision de me faire retirer l’utérus. À 37 ans, c’est jeune, mais je dois avancer ».

Lire aussi > Les raisons de son départ de « TPMP », ses regrets… Enora Malagré sort de son silence

En mars dernier, Enora Malagré avait déjà évoqué sa maladie sur Europe 1 : « J’avais des douleurs à tomber par terre et qui frôlent l’évanouissement. J’en suis à un tel stade qu’on commence à me parler à 36 ans d’hystérectomie. Je ne vous cache pas que ça me fait un peur et que psychiatriquement parlant envisager de ne plus avoir d’utérus à mon âge, déjà que c’est compliqué d’avoir des enfants, là ce serait la dépression ».

L’endométriose, ce fardeau

Plus qu’une simple maladie, l’endométriose est très handicapante pour certaines femmes. Alors qu’elle toucherait une femme sur 10 en âge de procréer, cette maladie est encore largement méconnue. Si les douleurs peuvent prendre plusieurs formes et varier en intensité, les causes sont les mêmes : la présence de cellules d’origine utérine en dehors de l’utérus, qui réagissent aux hormones lors des cycles menstruels.

CIM Internet