Paris Match Belgique

Kim Kardashian, Eva Longoria, Kate Middleton… les bébés des stars attendus en 2018

Eva Longoria, le 5 novembre 2017, à Beverly Hills. | © BELGA/Lionel Hahn/AbacaPress.com

People et royauté

De Kate Middleton à Miranda Kerr en passant par le clan Kardashian : l’année 2018 annonce son lot de naissances pour les célébrités.


D’après un article Paris Match France de Mathilde Helie


Si 2017 a été riche en heureux événements, l’année à venir risque de l’être tout autant. En effet, plusieurs stars hollywoodiennes devraient accueillir un bébé dans les prochains mois. C’est notamment le cas d’Eva Longoria. L’actrice, révélée dans Desperate Housewives, s’apprête à devenir maman pour la première fois au même titre que Kirsten Dunst.

Des grossesses difficiles

Et être enceinte, n’est pas toujours évident. Pour Lætitia Milot, avoir un enfant a même été un véritable combat. Depuis l’âge de 27 ans, l’actrice de Plus Belle La Vie souffre en effet d’endométriose. Une pathologie en principe bénigne mais qui peut engendrer une stérilité chez certaines femmes. Du côté du Royaume-Uni, la famille royale s’agrandit également. Enceinte de son troisième enfant, Kate Middleton est loin d’avoir une grossesse facile. Atteinte d’hyperemesis gravidarum, la duchesse de Cambridge souffre de graves nausées et de vomissements entrainant une perte de poids ainsi qu’une déshydratation.

Lire aussi > Royautés, l’agenda 2018

Le clan Kardashian ne fait pas les choses à moitié

Chez les Kardashian-Jenner, elles ne sont pas une, ni deux mais trois à attendre un heureux événement. Si Kim a décidé pour son troisième enfant de faire appel à une mère porteuse, Khloé affiche quant à elle fièrement son baby pump sur Instagram. De son côté, Kylie préfère rester pour le moment discrète mais s’apprêterait elle aussi à devenir maman en 2018. Kris Jenner n’a donc pas de souci à se faire : L’Incroyable Famille Kardashian a encore de longues années devant elle.

❥ Officially 6 months ❥

Une publication partagée par Khloé (@khloekardashian) le

CIM Internet