Paris Match Belgique

À la Women's March, Scarlett Johansson tacle violemment James Franco

scarlett Johansson

Mila Kunis et Scarlett Johansson lors de la "Marche des femmes" à Los Angeles samedi. | © AFP PHOTO / Mark RALSTON

People et royauté

Scarlett Johansson a vivement critiqué l'hypocrisie de James Franco samedi durant la « Marche des femmes » à Los Angeles. L'acteur, qui a soutenu les femmes dans leur combat contre les violences qu'elles subissent, est accusé de harcèlement et d'agression sexuelle. 

C'est la deuxième fois que Scarlett Johansson prend la parole à la « Marche des femmes ». L'an dernier, elle avait fait un discours pour sauver le planning familial menacé par l'administration de Donald Trump. Cette année, elle a défilé avec des milliers d'autres manifestantes dans les rues de Los Angeles sous la bannière du mouvement « Time's Up » contre les violences subies par les femmes. Elle est de nouveau montée sur la tribune pour une allocution qui a été vivement applaudie. Durant son discours, elle a notamment critiqué vivement l'acteur James Franco sans le nommer. « Comment une personne qui a pu publiquement soutenir une organisation qui aide et soutient les victimes d'agression sexuelle peut-elle en privé s'attaquer à des gens qui sont sans défense ? Je veux récupérer mon pin's », a lancé l'actrice de 33 ans.

Lire aussi > Golden Globes : Pourquoi James Franco n'aurait pas dû s'afficher en allié du mouvement Time's Up

Un attaché de presse a confirmé au magazine People que la comédienne faisait bien référence à James Franco. Ce dernier s'était rendu aux Golden Globes début janvier vêtu de noir et arborant le pin's « Time's up » pour soutenir les femmes. Mais après sa victoire à la cérémonie, l'acteur de 39 ans a été visé par des accusations de harcèlement et d'agression sexuelle par plusieurs femmes, dont certaines de ses anciennes élèves. Des accusations qu'il réfute. « Dans la vie, je suis fier d'assumer les choses que j'ai faites. J'ai besoin de le faire pour me sentir bien. Quand je sais qu'il y a quelque chose qui cloche qui a besoin d'être changé, je mets un point d'honneur à le faire. Les choses que j'ai vu sur Twitter ne sont pas exactes mais je soutiens les personnes qui dénoncent et qui peuvent parler parce qu'elles n'ont pas pu parler pendant si longtemps. Je ne veux pas les faire taire », avait-il dit pour se défendre.

Lire aussi > Affaire James Franco : la chute d’un acteur à Hollywood ?

Alison Brie le défend

Présente aux Screen Actors Guild Awards ce dimanche, Alison Brie, mariée à Dave Franco, n'a pas pu éviter les questions des journalistes à propos des accusations envers son beau-frère. "Je pense que, par-dessus tout, ce que nous avons toujours dit est qu'il est vital que toute personne qui se sent victimisée ait le droit de s'exprimer », a d'abord déclaré Alison Brie à E! News. Des mots choisis avec précaution avant de défendre James Franco. "Je soutiens évidemment ma famille et tout ce qui a été rapporté n'a pas été complètement exact. Mais bien sûr, il est maintenant temps d'écouter et c'est ce que nous essayons tous de faire ».

CIM Internet