Paris Match Belgique

Fin tragique pour l’acteur qui incarnait Tinky Winky dans les Télétubbies

L'interprète de Tinky Winky est mort d'une hypothermie | © Facebook @ Scott Eastwood

People et royauté

Avec son sac magique et son personnage d’alien violet débonnaire, Simon Shelton Barnes a marqué des milliers d’enfants qui ne connaissent de lui que son alter ego, Tinky Winky. Et aujourd’hui, la famille des Télétubbies est en deuil après l’anonce du décès de l’acteur, mort d’hypothermie dans les rues de Liverpool. 

Une fin tragique pour celui qui incarnait un joyeux personnage pour enfants à l’écran. C’est après une formation en danse classique et des débuts en tant que danseur et chorégraphe que Simon Shelton Barnes avait décroché le rôle de Tinky Winky en 1998. Reconnaissable à sa couleur violette et sa grande taille, Tinky Winky était considéré come le leader des enfants, mais aussi le plus doux et le plus affectueux de la bande. Jamais sans son sac à main rouge, il entonnait souvent le générique des Télétubbies et n’hésitait jamais à se lancer dans un petit pas de danse. Maladroit, il finissait souvent par trébucher et se retrouver les quatre fers en l’air. Une caractéristique qui fait écho à la mort tragique de son interprète.

Lire aussi > 8 secrets du film Spice World à (re)découvrir pour les 20 ans de sa sortie

Père de trois enfants, Simon Shelton Barnes s’est effondré en pleine rue, et n’a malheureusement pas été trouvé avant que le froid n’ait eu raison de lui. Dans les hommages de ses co-stars, qui ont rapidement afflué sur les réseaux, l’interprète de Tinky Winky est décrit comme « l’homme le plus gentil et le plus talentueux que vous puissiez rencontrer », quelqu’un qui était « aimé de tous ceux qui le connaissaient et le sera pour l’éternité ». Du rôle qui aura marqué les enfants, Simon Shelton Barnes avait dit quant à lui qu’il avait hésité à l’accepter. « J’avais commencé ma carrière en tant que danseur, et je venais juste de me reconvertir en tant que chorégraphe, donc j’ai hésité, cela me semblait risqué, mais je ne regrette pas d’avoir accepté de jouer Tinky Winky. On recevait énormément de courrier d’enfants, et même de leurs parents. Je pense qu’on était un peu l’équivalent des Beatles de la télévision pour enfants ».

CIM Internet