Paris Match Belgique

Johnny Hallyday : son testament dévoilé

Le Taulier aurait estimé avoir suffisamment aidé ses aînés | © BELGA PHOTO ANTHONY DEHEZ

People et royauté

Depuis lundi, la guerre pour l’héritage de Johnny Hallyday a commencé. Laura Smet et David Hallyday contestent les disposions testamentaires de leur père qui confient «l’ensemble de son patrimoine et l’ensemble de ses droits d’artiste» exclusivement à sa seule épouse Laeticia.

Une décision qui a fait couler beaucoup d’encre dans les médias et qui a divisé les proches de la star. Ce jeudi, la rédaction de RTL a eu accès aux trois testaments successifs de Johnny. Un premier établi en Suisse en 2011, un deuxième en avril 2014 et un troisième qui fait foi, dressé devant notaire à Los Angeles, en juillet 2014. Johnny Hallyday écrit dans ce dernier qu’il ne lègue rien à ses deux aînés car «ils ont déjà reçu leur dû par le passé». Le Taulier estimait ainsi qu’il avait mis Laura et David à l’abri du besoin de son vivant, préférant après sa disparition préserver ses deux autres enfants, Jade et Joy.

Lire aussi > Laura et David peuvent réclamer un droit moral sur les enregistrements de Johnny Hallyday

Qu’ont-ils vraiment eu par le passé ?

Pour David Hallyday, Johnny lui a légué sa part de la Villa Montmorency en 2002; la maison dans laquelle il avait vécu avec Sylvie Vartan. Cette part, dans le dit testament, est estimée à 3 millions d’euros; une valeur qui a grimpé à 10 millions aujourd’hui. Concernant Laura, Johnny lui avait acheté deux biens immobiliers. Le premier en 2003, d’une valeur de 442.000 euros, rue du Cherche-Midi, le second en 2007 pour 450.000 euros, rue Bonaparte. De plus, depuis 2004, l’actrice recevait chaque mois près de 5 000 euros par virement, soit en 13 ans près de 780.000 euros. Johnny Hallyday aurait donc eu le sentiment, quitte à les déshériter, de ne pas laisser ses aînés dans le besoin après sa mort.

CIM Internet