Paris Match Belgique

"Voir la reine Mathilde à la télé, c'est une chose, mais la voir en vrai, c'est différent"

La reine des Belges Mathilde à Godinne, le 22 février 2018. | © Queen Mathilde of Belgium talks with children during a royal visit to the 'Education in Peace and Citizenship through Singing and Performing Arts' (Opvoeding in Vrede en Burgerschap door zang en podiumkunsten - Education a la Paix et a la Citoyennete par le chant et les arts de la scene) at the 'Maison des Arts du Spectacle' in Godinne, Yvoir, Thursday 22 February 2018. The project is aimed at bringing together youths of different social classes and strengthen their self-confidence. BELGA PHOTO VIRGINIE LEFOUR

People et royauté

La reine des Belges Mathilde est allée à Godinne à la rencontre des jeunes de la chorale « Family For Life ».

 

La reine Mathilde a mis le cap, ce jeudi 22 février 2018, sur Godinne, au sud de Namur. La reine était attendue à la Maison des Arts du Spectacle pour y rencontrer les chanteuses et chanteurs de « Family for Life », une chorale composée principalement de jeunes en difficulté.

© BELGA PHOTO VIRGINIE LEFOUR

Cette visite s’inscrivait dans le cadre de l’appel aux projets « Music Connects » de la Fondation Reine Mathilde. Celui-ci s’adresse à des initiatives originales où la musique, en tant que langage universel, facilite l’établissement de liens entre des jeunes, en particulier ceux qui ont été rendus vulnérables.

« Depuis 2004 et la création du projet, on a pu accueillir plus de 200 jeunes âgés de 8 à 23 ans. 75% sont en difficultés et vivent en institution mais d'autres n'ont par ailleurs aucun souci. Ce projet les aide notamment à mettre des mots sur ce qui va et ne va pas, à prendre confiance en eux et à ne pas tomber dans la marginalité », a précisé l'administrateur-délégué Paul Donnez au quotidien belge La Dernière Heure.

Les jeunes étaient un peu stressés de chanter devant Mathilde

Pour sa part, la chaîne de télévision régionale Matélé, a donné la parole à certains des jeunes qui se sont produits ce jour-là devant l’épouse de leur souverain. Lesquels ont confié que la présence de cette spectatrice royale leur avait un peu mis la pression.  Car, comme l’a par exemple précisé Alison : « C’est vrai qu’aujourd’hui c’était une occasion un peu spéciale, chanter devant la Reine. La voir à la télé, c'est une chose, mais la voir en vrai, c'est différent ».

CIM Internet