Paris Match Belgique

Quels titres de noblesse pour Meghan et Harry ?

markle

Portrait officiel du prince Harry et de Meghan Markle, à l'occasion de leurs fiançailles, le 21 décembre 2017. | © Alexi Lubomirski / Pa Wire / ABACA PRESS

People et royauté

Le prince Harry et Meghan Markle devrait recevoir un titre de noblesse à l’occasion de leur mariage, le samedi 19 mai prochain.

Au matin de leur grand jour, le 29 avril 2011, le prince William et sa fiancée Kate Middleton étaient faits duc et duchesse de Cambridge par Sa Majesté. Selon la tradition, le souverain offre à son fils une pairie (un titre de noblesse lié par le nom à une région du royaume) le jour de son mariage. Il est apparu logique que la reine en fasse de même pour son petit-fils, second dans l'ordre de succession au trône. Harry, écarté de la ligne directe par l’arrivée du petit prince George, et sa fiancée Meghan auront-ils droit au même honneur à l’occasion de leur mariage, le 19 mai prochain ?

C’est fort probable. Harry ne sera bientôt plus que sixième dans l’ordre de succession au trône (quand Kate donnera naissance à son troisième enfant), mais lui le fils, le frère et l’oncle des trois prochains rois n’en reste pas moins un membre éminent de la famille royale ; et par sa popularité, une carte maîtresse pour l’image de la monarchie. Difficile, en outre, d’imaginer la roturière Miss Markle prendre le nom de son prince sans prendre de prédicat, représenter la Couronne sans titre de noblesse, dîner avec la “firme” sans avoir de rang… Un titre n'est pas seulement logique et nécessaire, il est indispensable. Certes, mais quel titre ?

Lire aussi > Meghan Markle et le prince Harry ont reçu un courrier "raciste"

Meghan ne sera jamais princesse

Précisons d'emblée que Meghan ne sera jamais princesse. Selon la règle édictée par la lettre patente de 1917 de George V, on naît princesse ou on ne l'est pas. Seules les filles nées de sang royal portent le titre. Celles qui ont épousé un prince prennent le titre de leur mari, de la même façon qu'une femme prendrait le nom de son conjoint. Exemple avec l'épouse du prince Michael de Kent, cousin de Sa Majesté, qui porte le titre de "princesse Michael de Kent", et non pas “princesse Marie-Christine”. Ainsi, Meghan peut, au mieux, prétendre au titre de “princesse Henry de Galles”. Toutefois, il y a très peu de chance que cela se produise à l’occasion du mariage, mais cette fois, la raison n'est pas technique.

Celles et ceux qui ont bien suivi auront relevé que Kate, princesse par mariage, ne porte pas le titre de son mari. Alors pourquoi la duchesse de Cambridge n’est-elle pas désignée comme “princesse William de Cambridge”, titre auquel elle peut prétendre ? Question de hiérarchie. Si Kate avait été appelée princesse, elle aurait été d’un rang supérieur à sa belle-mère, Camilla, qui n’est officiellement que duchesse de Cornouailles. La hiérarchie de rang (c'est à dire l'importance des titres) et l'ordre de préséance (c'est à dire l'importance de la place dans la famille royale) auraient été incohérents.

Si Kate n’est pas devenue princesse donc, c’est parce qu’avant elle, Camilla a refusé de prendre le titre de “princesse de Galles”, qu’elle est pourtant en droit de porter. L’explication est, ici, politique. Fine diplomate, la seconde épouse de Charles savait bien que le titre était trop associé à Diana aux yeux du public et des médias. Toujours considérée comme la responsable des tourments de la “princesse des cœurs” par les admirateurs de celle-ci, Camilla ne voulait pas alimenter la controverse à son égard, en ajoutant ce symbole particulièrement fort à son image d’usurpatrice.

Lire aussi > Mariage du prince Harry et Meghan Markle : le programme enfin révélé ! 

Duchesse Meghan... ou Rachel ?

Pas de "princesse" pour l'épouse de Charles, pas de "princesse" pour celle de William. Et si Kate ne peut outrepasser le rang de Camilla, la future épouse du prince Harry est d’autant moins en position de le faire. Meghan pourra se consoler en se faisant appeler “Her Royal Highness” (“Son Altesse Royale” en français, le prédicat nobiliaire lié au titre de prince ou princesse au Royaume-Uni et que portent Kate et Camilla en tant qu’épouses), mais elle ne sera donc pas “princesse Harry”.

Peut-elle obtenir un titre de noblesse de rang égal à sa belle-soeur et à sa belle-mère ? La plupart des “royal watchers” le pense ; et comme nous sommes en Angleterre, les bookmakers aussi. Chez les observateurs royaux comme chez les parieurs, le duché de Sussex tient la corde. Harry et Meghan deviendraient donc “duc et duchesse de Sussex”. Les duchés de Buckingham et de Clarence sont également vacants, mais le premier est peut-être trop lié au palais de la reine, et l’histoire du second étant truffée de trahisons, de meurtres et d’adultères, il est considéré comme maudit. Reste aussi le titre de duc et duchesse de Windsor, mais question mauvais souvenirs…

Enfin, comme les autres membres de la famille royale, le prince Harry et Meghan Markle se verront également attribuer un titre en Écosse (où ils pourraient devenir “comte et comtesse de Ross”, “de Dumbarton” ou "de Forfar") et en Irlande du Nord (où le choix est ouvert et sans favori…). Reste une dernière chose à savoir : Miss Markle reprendra-t-elle son véritable prénom une fois mariée ? Meghan, utilisé comme nom de scène, est en effet son second prénom. Si elle souhaite utiliser à nouveau le premier, préparez-vous à l’appeler : “Son Altesse Royale Rachel, duchesse de Sussex”.

Découvrez le dossier de Paris Match consacré au mariage d’Harry et Meghan en cliquant ici...

CIM Internet