Paris Match Belgique

Jennifer Lawrence à Donald Trump : "Les armes à feu posent problème, pas le cinéma"

jennifer lawrence

Jennifer Lawrence. | © AFP PHOTO

People et royauté

Pour Donald Trump, la violence dans les films et les jeux vidéo serait la cause des nombreuses fusillades aux États-Unis. Une explication qui ne plait pas du tout à Jennifer Lawrence.

En interviews ou sur les tapis rouges, Jennifer Lawrence ne manque pas une occasion pour s’exprimer sur les sujets qui lui tiennent à cœur. Lors de l’avant-première new-yorkaise de son dernier film Red Sparrow, l’actrice a évoqué la fusillade du 14 février en Floride mais également les propos de Donald Trump après le tragique événement. Pour le président américain, l’influence des jeux vidéo et des films violents jouerait un rôle important dans le nombre de fusillades aux États-Unis. Un avis que ne partage pas la jeune femme.

« Je pense que les armes à feu posent problème, pas le cinéma », commence l’actrice, avant d’expliquer qu’il est important de séparer la politique de l’industrie du divertissement. « C’est un art qui a pour but de divertir. En tant qu’industrie nous allons souffrir et les gens doivent assumer leurs responsabilités (et ne pas remettre la faute sur Hollywood). Le même genre de violence existe dans d’autres parties du pays, qui n’ont pas autant de problèmes que nous ».

Lire aussi > « Même sans arme », Trump assure qu'il aurait tenté d'arrêter le tireur de Floride

Une actrice engagée

Il fut un temps où Jennifer Lawrence était plutôt réticente à l’idée de parler de politique. Mais ça, c’était avant. Depuis l’élection de Donald Trump, l’actrice a décidé de parler et de donner son avis sur la vie politique américaine. « 25% des américains sont libéraux et j’ai besoin que plus de 25% des américains aillent voir mes films. Ce n’est pas très judicieux pour ma carrière de parler de politique. Quand Donald Trump est arrivé au pouvoir, ça a totalement changé », confie-t-elle à Vanity Fair.

Lire aussi > Jennifer Lawrence sur Harvey Weinstein : « J’ai eu envie de le tuer »

Cela fait maintenant plusieurs mois que J.Law s’implique aux côtés de Represent.Us, une organisation qui lutte contre la corruption en politique. En janvier dernier, Jennifer Lawrence s’était également engagée pour les femmes lors de la Women’s March. L’actrice de 27 ans a d’ailleurs décidé de faire une pause dans sa carrière, afin de se consacrer entre autres à ses engagements activistes.

CIM Internet