Paris Match Belgique

Robbie Williams : Son combat contre la maladie mentale qui "veut le tuer"

Robbie Williams à Londres en février 2017. | © AFP PHOTO / Justin TALLIS

People et royauté

Dans une interview accordée au journal The Sun, Robbie Williams affirme être atteint d’une maladie qui le pousse à « tout saboter » : « J’ai une maladie dans ma tête qui veut me tuer », raconte le chanteur.

 

« J’ai une maladie dans ma tête qui veut me tuer », affirme Robbie Williams dans une interview accordée au journal The Sun. Le chanteur se confie sur cette maladie mentale qui le ronge. Une maladie dont il doit se « méfier ». « Quand je suis livré à moi-même, j’ai tendance à tout saboter », explique-t-il. Et d’ajouter : « Parfois, ça me submerge, mais parfois ça me donne aussi le courage de monter sur scène. Parfois, je vis dans le bonheur et c’est merveilleux ». Sa vie « comme sur une montagne russe » lui fait penser à celle de George Michael, mort le 25 décembre 2016 à 53 ans. Robbie Williams assure : « Nos parcours ont été similaires et George Michael me manque, j’aurais aimé qu’il soit là. […] En 2016, tous mes héros sont morts brutalement et je me suis rendu compte que je n’étais pas immortel ».

Lire aussi > Robbie Williams souhaiterait représenter la Russie à l'Eurovision

"J’ai très souvent été proche de la mort"

À 44 ans, le chanteur de « Feel » a donc décidé de prendre soin lui. Robbie Williams est conscient d’être atteint de cette maladie mentale depuis qu’il a 19 ans. Il avait alors arrêté l’alcool et la drogue, mais avait vite replongé. En 2007, il avait dû faire une cure de désintoxication, affirmant qu’il aurait pu mourir à ce moment-là. « Toutes les choses que j’ai pu traverser… J’ai très souvent été proche de la mort », avoue le père de deux enfants, Theodora, 5 ans, et Charlton, 3 ans. « Après avoir vécu 43 ans sur cette planète, je réalise que – même avec tout ce que j’ai – je ne suis pas invincible », ajoute Robbie Williams. Et de conclure : « À partir de maintenant, je vais faire attention à moi, avec beaucoup plus de soin ».

CIM Internet