Paris Match Belgique

Donald Trump aurait passé un quart de son temps présidentiel à jouer au golf

La Maison Blanche ne confirme jamais ses allées et venues dans ces clubs de golf | © EPA/DANNY LAWSON

People et royauté

Depuis qu'il est devenu président des États-Unis, Donald Trump aurait déjà passé 100 jours dans ses clubs de golf. Soit, près d'un jour sur quatre en moyenne.

« Hole in one », ou plutôt en 100... Donald Trump vient d'atteindre une étape importante depuis son entrée en fonction en tant que président des États-Unis d'Amérique : il a passé 100 jours dans des clubs de golf. Un palier plutôt marquant sachant que le président était au pouvoir depuis 407 jours lors de cette centième. Au total, Donald Trump aurait ainsi passé 25% de son temps à jouer au golf.

Lire aussi > Comment le parler de Donald Trump a radicalisé la politique US

Selon un calcul réalisé par CNN, « Trump a passé 36 jours dans son club de Floride, 40 jours dans celui du New Jersey, et est passé faire un tour dans celui de Virginie à 23 reprises. Il a également golfé une fois sur son green de Jupiter avec les golfeurs professionnels Tiger Woods, Dustin Johnson et Brad Faxon ». Et déjà en 2017, le nombre de jours écoulés un club à la main atteignait les 20%. Sur ses 165 premiers jours de mandat, Donald Trump avait en effet passé 35 jours sur le gazon troué.

Quand Trump fait la morale à Obama

L'homme, qui avait pris l'habitude de critiquer Barack Obama pour son taux de fréquentations des clubs de golf, ne semble donc pas faire mieux que son prédécesseur. En effet, dans de nombreux tweets, Donald Trump n'hésitait pas à blâmer Barack Obama pour son amour jugé trop marqué pour ce sport. Dans l'un des posts, on peut notamment lire : "Nous finançons le voyage d'Obama afin qu'il puisse recueillir des millions de dollars pour que les Démocrates puissent gouverner sur base de mensonges. Et après, nous payons pour qu'il puisse jouer au golf ».

Club à la main, ou pas ?

Il est pourtant difficile de prouver que Donard Trump joue effectivement au golf, et qu'il n'est pas simplement présent dans ses clubs pour manger et rencontrer des personnes. "La Maison Blanche confirme rarement qu'il est bien entrain de jouer au golf », explique CNN.

Lire aussi > Donald Trump, pire président américain de tous les temps, selon le New York Times

Mais même si le président n'était effectivement pas là pour le sport, de nombreuses personnes critiquent ses venues répétées dans des établissements qui portent son nom. On l'accuse en effet de vouloir "booster » ses propriétés grâce à son statut de président des États-Unis. « Même si Trump a transféré ses holdings à un trust géré par ses enfants avant d'arriver au pouvoir en 2017, il s'est arrêté de vendre ses avoirs, et pourrait donc tirer bénéfice de l'argent qui arrive sur ces propriétés », souligne encore CNN.

 

 

CIM Internet