Paris Match Belgique

Le fils de Gary Oldman défend son père, accusé de violences par son ex-femme

gary oldman

Gary Oldman aux Oscars dimanche. | © AFP PHOTO / ANGELA WEISS

People et royauté

Dix-sept ans après leur divorce, Donya Fiorentino a une nouvelle fois accusé Gary Oldman de violences domestiques. Elle a ironisé sur sa victoire aux Oscars dimanche, provoquant la colère de leur fils qui a pris la défense de l'acteur dans une lettre. 

Gary Oldman a connu son heure de gloire dimanche en décrochant l'Oscar du Meilleur acteur pour son interprétation de Winston Churchill dans Les heures sombres. Son triomphe a été de courte durée puisqu'une de ses anciennes femmes a ironisé sur sa victoire. « Félicitations Gary et félicitations à l'Académie d'avoir récompensé pas un, mais deux agresseurs aux Oscars. Je croyais que nous avions évolué. Qu'est-il arrivé au mouvement #MeToo (contre les violences faites aux femmes) », a dit Donya Fiorentino à TMZ.  

Lire aussi > Oscars 2018 : Ce qu’il y a dans les pochettes cadeaux à 100 000 dollars

Après quatre ans de mariage, Donya Fiorentino avait demandé le divorce, accusant Gary Oldman de violences domestiques et de l'avoir frappée avec un téléphone devant leurs deux fils Gulliver et Charlie. En 2001, la justice a finalement accordé la garde exclusive des deux garçons à l'acteur. Le deuxième homme dont elle fait référence dans sa déclaration est l'ancien basketteur Kobe Bryant, qui a remporté l'Oscar du meilleur court-métrage d'animation dimanche. En 2003, l'ancienne star des Lakers avait été accusée de viol par une employée d'un hôtel. 

Mon père est innocent. Il n'a jamais été coupable.

Le fils aîné de Gary Oldman et Donya Fiorentino, 20 ans, a pris la défense de son père dans une lettre après les déclarations de sa mère à TMZ. Le jeune homme écrit que voir de nouveau étalées dans la presse les « fausses accusations » contre son père a été « perturbant et douloureux ». Il dénonce aussi le « journalisme qui veut faire du clique » qui répand les accusations et « perpétue les mensonges » contre son père sans vérifier les informations. « Mon père est innocent. Il n'a jamais été coupable », fait-il valoir, rappelant que les accusations de violences domestiques ont était « discréditées il y a des années ». « Le fait que j'écrive cette lettre en est la preuve. La garde d'enfants n'est pas confiée à un père qui bat sa femme, et plus largement, rarement aux hommes. Le fait d'avoir vécu tout le temps avec mon père devrait être une preuve suffisante », dit encore Gulliver Oldman avant de confier que son père est son « seul héros » et qu'il s'estimait « reconnaissant » d'avoir été élevé par l'acteur de 59 ans. « J'espère devenir un homme tel que lui un jour. Si seulement je pouvais devenir la moitié de l'homme génial et pure qu'il est ».

Lire aussi > « Pourquoi tous les gagnants des Oscars sont gros ? », le tweet qui fâche

Gulliver Oldman ajoute qu'il a coupé les ponts avec sa mère -« une personne triste et perturbée » lorsqu'il avait 13 ans. « J'étais assez grand pour voir que garder contact avec elle aurait des mauvaises conséquences sur mon futur », dit-il encore avant d'expliquer que s'il publiait cette mise au point, c'était pour que le triomphe de son père ne soit pas terni par des événements qui « ne se sont jamais produits » et qu'il puisse profiter pleinement de sa victoire. « Le seul moyen que ça arrive, c'est d'arrêter de répéter, partager et croire ces mensonges ».

CIM Internet