Paris Match Belgique

Karine Le Marchand quitte Twitter, "déversoir de haine"

karine le marchand

Karine Le Marchand en 2013. | © AFP PHOTO / KENZO TRIBOUILLARD

People et royauté

Karine Le Marchand ne donnera plus son avis sur son compte Twitter. L'animatrice de M6 a décidé de quitter le réseau social et en donne les raisons dans un long message publié lundi. 

Karine Le Marchand ne gazouillera plus sur Twitter. L'animatrice de « L'Amour est dans le pré », version française, a annoncé son départ du réseau social lundi dans un long message où elle explique les raisons de ce choix. Selon elle, Twitter est « devenu un tel déversoir de haine » qu'elle n'y prend plus « plaisir à communiquer ». « Les ultras de tous poils, insultants, capables de vouloir la mort de celui qui ne pense pas comme eux (tout en brandissant l’étendard de la tolérance), rendent ce lien [les autres internautes] impossible », écrit-elle.

Lire aussi > Karine Le Marchand et JoeyStarr, la plaisanterie qui alimente les rumeurs d'idylle

« Je ne veux pas devenir insipide en choisissant mes mots, je ne veux pas réduire ma pensée, changer mon humour, devenir politiquement correcte et me renier. Je ne renoncerai pas à mon opinion. Je suis et je reste une femme libre », clame-t-elle. « Je ne veux pas nourrir la presse putaclic qui crée des faux buzz en relayant quelques tweets haineux, quand mon message est "liké" par des milliers d’autres personnes », dit encore celle qui a été vivement critiquée par les internautes pour avoir rendu hommage aux hommes « aimants et respectueux, sans le regard desquels nous ne nous sentirions pas autant femmes », le 8 mars, journée internationale des droits de la femme.

Karine Le Marchand ne permet pas qu'on lui dise si "la personne qu'(elle) aime est un homme bien, ou pas"

Sans le nommer, Karine Le Marchand semble ensuite faire référence à Joey Starr dans son message. Depuis plusieurs semaines, les rumeurs d'une idylle entre le rappeur et l'animatrice de M6 courent. Rumeurs alimentées par un cliché des deux personnalités publié samedi sur Instagram. « Je ne subirai pas le fiel de ceux qui se permettent de me dire si la personne que j’aime est un homme bien, ou pas. A mon âge, je suis capable de discernement, et je suis sidérée que de parfaits inconnus se permettent d’exprimer ce genre de propos », fait-elle valoir.

« C’est la parole des autres qui m’a construite, et à l’heure où certains se permettent de nous enjoindre de "retirer notre tweet", il est temps de s’inquiéter », termine-t-elle avant de donner rendez-vous aux internautes sur son compte Instagram, réseau social « plus joyeux et moins dépressif ».

@joeystar_r_dah_punkfunkhero tu as mis le 🔥🔥🔥 #NTM

A post shared by Cristina Cordula (@cristinacordula) on

 

CIM Internet