Paris Match Belgique

« Je buvais de la vodka à 9h du matin » : Demi Lovato se confie sur sa sobriété

demi lovato

Cocaïne, boulimie, alcool... Pas toujours facile d'être une enfant star. | © Lionel Hahn/AbacaPress.com

People et royauté

Après six ans de sobriété, la chanteuse Demi Lovato s’est livrée devant ses fans sur cette période difficile et sur son chemin vers la guérison. 

« Hier, c’était vraiment un grand jour pour moi ». En plein concert à New York, Demi Lovato s’est confiée sur la période la plus sombre de sa vie. « Il y a six ans, je buvais de la vodka dans une bouteille de Sprite à 9 heures du matin, vomissant dans la voiture. Et je me souviens avoir pensé : ‘Ce n’est plus mignon. Ce n’est plus amusant. Je suis juste comme mon père’ », a raconté la chanteuse de 25 ans dans une vidéo publiée sur Twitter. « J’ai fait des changements dans ma vie, et la raison pour laquelle je suis devenue si lucide à propos de mon histoire, c’est parce que je sais qu’il y a des gens ici ce soir qui ont besoin de demander de l’aide, et je veux que vous sachiez que ça va aller », a-t-elle ajouté vraisemblablement émue. « Merci d’avoir contribué à sauver ma vie, je vous aime ».

Lire aussi > « Would you react » met en garde contre la banalisation de l’alcool chez les jeunes

Cocaïne et boulimie

Un discours touchant pour un anniversaire important, celui de ses six ans de sobriété. La veille, elle avait écrit sur Twitter : « Je suis tellement reconnaissante de vivre une nouvelle année remplie de joie, de bonheur et en bonne santé. Tout est possible ». En plus de l’alcoolisme, Demi Lovato a égalemen souffert de troubles alimentaires et de dépendance à la drogue. « J’adorais ça. Je me sentais hors contrôle avec la cocaïne, la première fois que j’en ai pris », expliquait l’ex-enfant star dans son documentaire Simply Complicated. Cette première fois, c’était à l’âge de 17 ans, alors qu’elle travaillait pour Disney Channel.

Aujourd’hui, son chemin vers la guérison inspire ses fans. Demi Lovato ne leur cache plus rien, elle ne veut plus garder de secrets. « Cette décennie passée m’a appris toute une vie de leçons. J’ai appris que les secrets rendent malade. J’apprends à être une voix et non une victime ». 

Mots-clés:
alcoolisme Demi Lovato
CIM Internet