Paris Match Belgique

George Michael toujours pas enterré

A la mort du chanteur, de nombreux fans se sont recueillis devant le domicile de George Michael

People et royauté

Décédé le 25 décembre dernier, la dépouille de George Michael ne repose toujours pas en paix. En cause : une enquête qui peine à déterminer les causes exactes de la mort. Troublant.

Selon le tabloid The Sun, l’enter­re­ment de George Michael ne devrait pas avoir lieu avant le mois de mars prochain. Le corps du chanteur va faire l’objet de nouveaux tests toxi­­co­­lo­­giques.

La star, qui avait eu de lourds problèmes de santé ces dernières années, est décédé suite à un arrêt cardiaque. Toutefois, les premiers examens et l’au­­top­­sie n’ont pas permis d’éta­­blir les causes exactes du décès. Presque deux mois après, sa mort reste toujours « inex­­pliquée mais pas suspecte » selon le rapport de la police qui vient tout de même de deman­­der à ce que de nouveaux tests toxi­­co­­lo­­giques soient pratiqués sur le corps de George Michael.

L’en­ter­re­ment devrait se dérou­­ler non loin de la maison du chan­­teur, à Goring-on-Thames dans l’Oxford­­­shire, dans une église parois­­siale. D’après le Daily Mirror, la famille aurait convié son ex petit ami, Kenny Gloss, qui devrait d’ailleurs jouer un rôle majeur en parti­­ci­­pant notam­­ment à un show orga­­nisé en l’honneur de la star dispa­­rue et avec la possible présence d’Elton John.

A lire aussi : un titre posthume pour George Michael ?

En revanche, les proches de George Michael ne souhaitent pas que Fadi Fawaz, le dernier compa­­gnon de la star, y soit présent. Ce coif­feur de 43 ans est au cœur de vives tensions au sein de la famille. Tandis que le cousin de George Michael l’a ac­cusé récem­ment d’avoir menti sur la rela­­tion qui le liait à l’ex-chanteur de Wham, c’est aussi la révélation la semaine dernière de l’appel de Fadi aux secours qui pose question. Il apparait très calme et le décrit comme étant « froid », « rigide » et « bleu ». « On ne peut plus rien pour lui. Il est mort », finit-il par dire. Il dira au enquêteurs qu’il a tenté pendant une heure de le ranimer avant d’appeler les secours.

L’hypothèse du suicide a été démentie par Fadi Fawaz : « George était heureux et il aspirait à être à Noël » a-t-il également déclaré. Les tests toxicologiques en cours devraient apporter de nouvelles réponses. Avant de permettre enfin à la famille de dire « adieu » au défunt ?

(Avec Belga)

Mots-clés:
décès george michael
CIM Internet