Paris Match Belgique

Florence Foresti s’énerve contre la presse porno… qui lui répond

Choquée par les magazines porno affichés en vitrine des kiosques à journaux, Florence Foresti a souhaité le faire savoir. | © AFP PHOTO / PATRICK KOVARIK

People et royauté

Sur Instagram, Florence Foresti a poussé un coup de gueule contre les images pornographiques affichées en devanture des kiosques à journaux.

 

« Est-ce qu’on est obligé de se taper ça tous les jours sur nos kiosques ? Pour mémoire, les enfants ont des yeux et un cerveau ». Lundi dernier, Florence Foresti était colère en passant, probablement comme tous les jours, près du kiosque à journaux. Sur son compte Instagram, elle a partagé une photo illustrant tout justement ses propos. Plusieurs Unes pornographiques affichées sur la devanture d’un kiosque, aux côtés d’autres magazines comme Philosophie ou Journal de France.

Lire aussi > Pour les Républicains, le porno est plus dangereux que les armes à feu

C’est notamment le magazine de pornographie français Hot Vidéo qui est dans le viseur de l’humoriste, dont les couvertures montrent le corps franchement dénudé de deux femmes, poitrines à l’air. Surtout que le commentaire de Florence Foresti n’a pas manqué de faire réagir les internautes, la plupart partageant l’avis de la comédienne. « Entièrement d’accord ! Cette pornographie affichée à la portée des plus jeunes est scandaleux », ont réagi les uns. « Ça fait des années que je pense pareil… Bravo à vous d’en faire parler », ont salué les autres.

Censurer la pornographie, et pourquoi pas Wolinski ?

Après avoir été liké près de 40 000 fois et commenté plus de 2 000 fois, le post de Madame Foresti a fini par faire réagir le magazine Hot Vidéo lui-même. Dans une interview accordée au blog de l’animateur Jean-Marc Morandini, la responsable communication de la revue vieille de 30 ans a souhaité répondre aux critiques… et sans mâcher ses mots. « Nous entendons son désir de censure d’une affiche où une actrice est en string et une autre topless avec… du floutage pour ne quasi rien laisser apparaître. Rappelons que les magazines X sont affichés ainsi depuis plus de 30 ans. Ce qui fait relativement long pour s’en offusquer », a souligné le magazine. « Ces magazines sont placés le plus haut possible, justement pour éviter le regard des plus jeunes et les parties intimes sont totalement masquées. Si nous commençons à censurer où nous arrêterons-nous ? (…) Devait-on également censurer les dessins de Wolinski lorsque ceux-ci montraient des femmes allongées, complètement nues ? Qui va décider ce qui est affichable ou pas ».

Il est surtout temps que notre génération d’adultes rattrape la claque technologique qu’elle a prise avec l’apparition de l’internet mobile plutôt que de s’offusquer sur quelques affiches éphémères déjà censurées.

Si ses arguments ont pu en faire sourciller certains, Hot Vidéo a conclu sa défense en s’attaquant personnellement à l’actrice et maman de 44 ans : « Espérons aussi que Madame Foresti ait installé un logiciel de contrôle parental ultra-efficace sur le téléphone de son enfant. Il est surtout temps que notre génération d’adultes rattrape la claque technologique qu’elle a prise avec l’apparition de l’internet mobile plutôt que de s’offusquer sur quelques affiches éphémères déjà censurées ».

CIM Internet