Paris Match Belgique

Meghan Markle veut-elle être la nouvelle Diana ?

Meghan Markle à Cardiff, le 8 mars 2018. | © AFP PHOTO / Paul ELLIS

People et royauté

Meghan Markle, future épouse du prince Harry, serait fascinée par Diana, selon une biographie choc.

 

Meghan Markle voudrait, dit-on dans la presse britannique, rendre hommage à la princesse Diana, à l’occasion de son mariage. Son bouquet, lors de la cérémonie du samedi 19 mai, devrait comprendre dans sa composition plusieurs roses blanches. La fiancée du prince Harry, espèrent les tabloïds, pourrait même être coiffée de la tiare Spencer, portée par la “princesse des cœurs” lors de ses noces avec Charles, en 1981. Et ces quelques détails, ou plutôt suppositions, trouvent un écho particulier dans les révélations d’Andrew Morton, auteur d’une biographie choc de Meghan Markle, selon laquelle la jeune femme serait fascinée par Diana.

Lire aussi > Pourquoi l’arrivée de Meghan est une bonne chose pour Kate

La future épouse du prince Harry avait 16 ans, quand Lady Diana s’est éteinte, le 31 août 1997. Une semaine plus tard, la jeune fille a regardé les funérailles nationales avec ses copines de classes, selon l’auteur de Meghan : A Hollywood Princess, dont les bonnes feuilles ont été publiées dimanche par le Sunday Times. Elles ont toutes fondu en larmes lorsque les caméras ont zoomé sur le cercueil, où était posé une enveloppe sur laquelle était inscrit “maman”, la dernière lettre de de son plus jeune fils. La mort de Diana, au cœur des discussions cette année-là, a fait l’objet d’un débat lors d’un cours de philosophie de Meghan et ses amies, Immaculate Heart high school de Los Angeles.

Belga / Copyright : Andy Rowland

Inspirée par Diana, Meghan organise une collecte

Au lendemain de cet échange, explique Andrew Morton, Meghan et une amie ont regardé le mariage de Diana et Charles en vidéo. Selon des amis de la famille cités par l’auteur, Meghan était intriguée par la princesse, pas tant par son style que pour son travail humanitaire, et son indépendance. La jeune fille, comme beaucoup d’autres, aurait vu un modèle en Diana. Inspirées par la “princesse des cœurs”, Meghan et son amie ont organisé, quelques temps après, une collecte de vêtements et de jouets pour des enfants défavorisés.

Lire aussi > Comment Meghan Markle est devenue féministe à 11 ans

L'intérêt de Meghan était tel que la mère de son amie lui a donné son exemplaire de la biographie Diana : Her True Story. Ironie de l’histoire, il s’agit du premier ouvrage d’Andrew Morton, devenu célèbre en recueillant les confidences de Diana qui ont achevé le mariage des Galles en 1992. Selon une amie d’enfance, citée par Morton, Meghan “a toujours été fascinée par la famille royale. Elle veut être la princesse Diana 2.0".

Ces anecdotes viennent émailler le portrait, pas toujours heureux, de Meghan Markle dressé par Andrew Morton dans son nouveau livre. L’auteur décrit la future épouse du prince Harry comme une jeune femme brillante et ambitieuse, mais aussi arriviste et peu fidèle en amitié. Andrew Morton fait notamment un récit à charge de son premier mariage avec Trevor Engelson, qui aurait reçu son alliance et sa bague de fiançailles par la poste, comme solde de tout compte après neuf années de relation.

CIM Internet