Paris Match Belgique

Delphine Boël veut un prélèvement de l’ADN du roi Albert II

Delphine Boël clame depuis de nombreuses années être la fille d'Albert II. | © BELGA PHOTO DIRK WAEM

People et royauté

La cour d’appel de Bruxelles examinera jeudi la demande des avocats de Delphine Boël de soumettre le roi Albert II et Jacques Boël à un test ADN.

L’an dernier, le tribunal de première instance de Bruxelles avait jugé l’action de Delphine Boël en désaveu de paternité recevable, mais non fondée. La justice considérait qu’il y avait eu un lien filial entre le père légal, Jacques Boël, et fille, qui se sont comportés comme tels et prétendus tels durant de nombreuses années.

Mais sa quête de vérité ne s’est pas arrêtée à cette décision et Delphine Boël a fait appel de ce verdict, écrit Le Soir. L’artiste belge veut désormais obtenir un prélèvement de l’ADN du roi Albert et de Jacques Boël pour les soumettre à un test qui devrait, une fois pour toutes, clarifier la filiation de Delphine Boël.

Lire aussi > Qu’est-ce que la « sténose aortique », la maladie du roi Albert II ?

On attend désormais la fixation d’une date d’audience en appel. Vu l’arriéré judiciaire à Bruxelles, celle-ci pourrait attendre des mois ou même des années. Face à la longueur de la procédure, les avocats de Delphine Boël demanderont jeudi la prise de mesures conservatoires. Le tribunal devrait répondre dans le mois à cette demande.

Avec Belga

CIM Internet