Paris Match Belgique

"On peut jouir lors d'un viol" : Brigitte Lahaie revient sur ses propos polémiques

Brigitte Lahaie en février 2017. | © BELGA PHOTO LAURIE DIEFFEMBACQ

People et royauté

Quatre mois après avoir déclaré qu'une femme pouvait «jouir lors d'un viol», Brigitte Lahaie est revenue jeudi sur cette phrase qui avait fait polémique dans les « Grandes Gueules », affirmant qu'elle avait été « sortie de son contexte ». 

Depuis janvier dernier, Brigitte Lahaie fait profil bas. L'animatrice de radio avait fait beaucoup parler d'elle en début d'année après avoir signé avec d'autres personnalités une tribune dans Le Monde pour défendre « la liberté d'importuner » pour les hommes, « indispensable à la liberté sexuelle » en plein mouvement #BalanceTonPorc. En déclarant qu'« on peut jouir lors d'un viol » sur le plateau de BFMTV, elle avait soulevé une vague d'indignation, avant de présenter sur excuses.

Lire aussi > Pourquoi Brigitte Lahaie a raison (et tort) quand elle dit qu’on peut jouir lors d’un viol

En pleine promotion de son livre Bûcher des sexes, celle qui prodigue des conseils sentimentaux aux auditeurs de Sud Radio est revenue sur ses propos polémiques sur le viol sur le plateau des « Grandes Gueules » jeudi, affirmant qu'ils avaient été « mal compris ». « Un médecin sexothérapeute (Pierre Foldès ndlr) l'a dit et ça n'a pas fait de polémique. On a sorti la phrase de son contexte. Evidemment, que je ne suis pas en train de justifier le viol et je ne suis pas ne train d'être du côté des porcs. Ça fait des années que je donne la parole à des femmes et des hommes victimes », a-t-elle expliqué, avant d'ajouter qu'elle avait été «terriblement blessée» par les critiques. « J'avais l'impression que j'avais acquis mes lettres de noblesse et puis c'est revenu en boomerang. Ce jour-là, je me suis sentie seule », a-t-elle encore dit, la voix tremblante d'émotion.

 

 

CIM Internet