Paris Match Belgique

Eva Darlan et Louba, leur combat pour les femmes

louba

Louba, épouse du cinéaste Olias Barco, rencontre la comédienne Eva Darlan à Bruxelles. | © Olias Barco

People et royauté

Attaquée à l'acide à Dnipro, en Ukraine, Louba se bat avec son mari Olias Barco pour recouvrer la vue et récupérer le fils de son premier mariage. Avec l'appui de la comédienne française Eva Darlan, cette avocate est devenue l’emblème de la lutte contre les violences infligées aux femmes.

Nous avions dévoilé l'affaire en janvier dernier. Paris Match Belgique mettait en lumière la situation fragile de Louba qui combat pour recouvrer la vue et pour revoir son fils, retenu en Ukraine par son ex-belle-famille. Louba est avocate, ukrainienne. Elle est l’épouse du réalisateur Olias Barco, résident belge depuis dix ans. Attaquée à l'acide à Dnipro, elle a été soignée dans un premier temps aux soins intensifs d'un hôpital militaire ukrainien, sous surveillance policière, avant d'être transférée, enfin, en Belgique. En l'occurrence à l'hôpital Erasme où elle subit un traitement de pointe. Elle a bénéficié de l'appui d'Eva Darlan. La comédienne française, qui avait créé le comité de soutien à Jacqueline Sauvage (condamnée pour avoir tué en 2012 son mari belliqueux et graciée par François Hollande) est remontée au front pour faire de Louba l’emblème de la lutte contre les violences infligées aux femmes.

Lire aussi > Eva Darlan : « Viol et vitriol : même combat »

Les deux femmes se sont rencontrées il y a quelques jours à Bruxelles, où l'épouse d'Olias Barco est soignée par Abdelhakim Youssfi, l'un des ophtalmologues les plus réputés en Europe. Eva Darlan était en Belgique en tant que présidente du jury du Festival international du film policier de Liège qui a eu lieu du 26 au 29 avril. La rencontre a eu lieu chez Olias Barco et Louba, les deux femmes ont eu une discussion à bâtons rompus et se sont promis de se revoir, évidemment.  

louba
Olias Barco

Symbole de la souffrance des femmes

L’homme qui a agressé Louba, que l’on entrevoit sur des images de caméras de surveillance de Dnipro, est encore recherché. Une petite main qui aurait, selon Olias Barco, été commanditée par l’ancien époux, ukrainien, de Louba. L’attaque a eu lieu alors que le réalisateur et l'avocate venaient de convoler et qu’un procès se tenait pour la garde partagée de l’enfant des premières noces de cette dernière.  

Lire aussi > Affaire Louba : L'ambassade de France en Ukraine « suit l'enquête de près »

L'enquête, toujours en cours, est suivie de près par Isabelle Dumont, ambassadrice de France en Ukraine. Des investigations laborieuses, dont la complexité est renforcée, souligne Olias Barco, par le climat de corruption qui règne en Ukraine. Le cinéaste entend faire du cas de Louba et de sa lutte pour lui rendre un visage, un regard et un honneur, un symbole de la souffrance des femmes en général et d’un patriarcat nocif qui sévit encore en Europe comme ailleurs.

CIM Internet