Paris Match Belgique

Kim Kardashian prend (encore) la défense de Kanye West sur Twitter

Kim Kardashian

Kim Kardashian | © Belga/ AFP PHOTO / Angela WEISS

People et royauté

Quand on s’attaque à ses proches, Kim Kardashian n’hésite pas à prendre leur défense. Notamment quand il s’agit de son mari, Kanye West. La star de téléréalité s’est donc embrouillée sur Twitter avec un ami du rappeur.

Personne n’attaque le clan Kardashian sans avoir à faire à Kim. Alors que le rappeur Rhymefest s’en est pris à Kanye West, la star de téléréalité a immédiatement pris sa défense sur Twitter. Au cœur de la polémique : l’œuvre caritative que son mari a créé avec sa mère Donda, «Donda’s House», qui vient en aide aux artistes dans le besoin à Chicago. Rhymefest a accusé Kanye d’avoir «abandonné» l’association. Et il a même fait appel à l’ennemi numéro 1 du rappeur, Drake, pour l’aider. Ce a quoi Kim K a réagi : «Laissez-moi tout vous expliquer…»

 

/center> 

 

 

« Je soutiendrais toujours mon homme ! »

«Kanye et Donda ont crée un œuvre de charité appelée Loop Dreams. Quand Donda est morte, il a changé le nom pour Donda’s House. Kanye paye un salaire à Rhymefest pour gérer l’organisation», a commencé Kim Kardashian. Et d’ajouter : «Après plusieurs années de manque de performance de l’organisation et après des problème financiers pour Kanye, il ne pouvait plus payer les salaires. Rhymefest a demandé de prendre le contrôle de l’organisation. Kanye a accepté et il n’y a pas de liens financiers entre eux.»

Lire aussi > Ce que la campagne pour #Yeezy6 dit du culte de la personnalité des Kardashian-West

Une fois les choses mises au clair, Kim a ajouté : «Je ne tolèrerais jamais que quelqu’un qui a été proche de Kanye utilise le nom de sa mère pour l’humilier publiquement en prétendant de faire le bien». Puis elle a conclut : «Je soutiendrais toujours mon homme !» Résultat : dans un communiqué officiel, l’association «Donda’s House» a annoncé qu’elle changeait de nom.

 

 

 

 

 

 

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que Kim Kardashian défend son mari. Il y a quelques semaines, alors que Kanye West faisait son retour sur les réseaux sociaux, multipliant les messages prophétiques et polémiques, allant même jusqu’à clamer son amour pour Donald Trump, la jeune femme de 37 ans avait mis les point sur les i, répondant à ceux qui accusaient le rappeur d’avoir une santé mentale douteuse.

CIM Internet