Paris Match Belgique

Quand la nouvelle miss Belgique réinvente les émojis

La nouvelle miss Belgique, Romanie Schotte, au cœur d'une polémique raciste. | © BELGA

People et royauté

Arguments à l’appui, la nouvelle miss Belgique ne s’embarrasse pas de riposter contre ses détracteurs l’ayant accusé de racisme.

Tout juste couronnée du concours de beauté national, la nouvelle miss Belgique Romanie Schotte fait déjà un pas de travers. Et c’est sur les réseaux sociaux qu’elle se fait remarquer. En mai dernier, elle postait sur son compte Instagram un selfie de son joli minois. Manque de bol, la belle a répondu à un internaute aux propos ouvertement racistes par un commentaire… d’autant plus raciste. En parlant d’un « nigga » (cité par l’internaute en question) qui apparaissait en arrière-plan de la photo, la miss a associé un « emoji-caca ». Ni une ni deux, la toile s’enflamme et taxe la jeune femme de racisme. Même si la photo a été retirée d’Instagram, ses détracteurs ne se sont pas privés de commentaires. Le compte Insta de la Brugeoise a carrément été inondé de petites crottes souriantes pour rappeler à celle qu’on appelle « la reine du caca », son acte offensant et peu subtil.

Sur son compte Instagram, toutes les photos de la miss ont été commentées d’émoticônes en forme d’excréments. Capture d’écran Instagram.

« En Flandre, ce n’est pas un caca, c’est un cornet de glace au chocolat »

Via un communiqué, Romanie Schotte s’est défendue en niant toute intention raciste dans son emoji-caca. « Je suis ouverte à toutes les cultures et pour tous les gens. Mon père travaille en grande partie en Afrique, je ne pourrais jamais être raciste », explique-t-elle. Après avoir présenté ses excuses « aux gens qui se sont sentis agressés », elle assure qu’elle veut devenir « une bonne Miss Belgique ». Pour couronner le tout et avec le soutien de la présidente du concours Darline Devos, elle affirme ne pas avoir utilisé l’emoji de façon malintentionnée. Que du contraire ! Pour la donzelle flamande, le fameux « poop-emoji », symbole d’un excrément pour la plupart, serait considéré en Flandres comme « un cornet de glace au chocolat ».

Suite à ces déclarations, il nous a paru important de rappeler que pour la miss Belgique 2017, certains émojis n’ont pas tous la même signification. Ainsi, l’emoji de la chope de bière (🍺) représente un verre de jus detox. Celui de donut (🍩) n’est rien d’autre que la couronne des miss. La feuille d’érable (🍁) n’est, pour la miss, que le symbole de la dépénalisation du cannabis. Sans oublier l’emoji rouge à lèvres (💄), la représentation évidente de la Trump Tower. Quant à savoir comment la miss conçoit le vrai caca en emoji, supposons-le avec une glace, une vraie ! 🍦

Quand Barthès s’y met

Évidemment et sans surprise, l’inénarrable Yann Barthès n’a pas manqué l’occasion pour se payer la tronche de la miss dans son émission QuotidienLe bad-buzz qu’on surnomme aujourd’hui le « cacagate » a résonné jusqu’aux frontières françaises. Avec son ironie légendaire, le présentateur s’est amusé des excuses défendues par la jeune femme taxée de racisme en établissant un top 3 des plus « bidon ». En trois : le fait d’avoir accepté de faire un selfie avec « cinq hommes noirs ». En deux : considérer les émoticônes (même en forme d’excréments) comme quelque chose de « positif ». Et enfin, en top one : sa comparaison de l’émoji-caca avec un cornet de glace au chocolat. Des arguments qui ont suscité la moquerie générale. La nouvelle miss Belgique peut au moins se vanter d’avoir fait rire ses voisins français.

Capture d’écran.

Revoir la vidéo sur TMC

CIM Internet