Paris Match Belgique

L’émouvant message de soutien de Rose McGowan à Asia Argento

Asia Argento et Rose McGowan. | © AFP PHOTO / Alberto PIZZOLI

People et royauté

Dans une lettre pleine d’émotion, Rose McGowan prend la défense d’Asia Argento suite au suicide de son compagnon Anthony Bourdain : « Elle a tenu tête au monstre qui l’a violée et maintenant elle doit résister à un autre monstre, le suicide », écrit l’actrice.

« Je suis plus que dévastée », a écrit Asia Argento sur Twitter, quelques heures après l’annonce de la mort de son compagnon, Anthony Bourdain. Le célèbre chef et auteur s’est suicidé dans sa chambre d’hôtel à Kayserberg (Haut-Rhin), vendredi 8 juin. Il avait 61 ans. Depuis, l’actrice est la cible de nombreuses critiques, certains l’accusant d’être à l’origine de sa mort. Lundi, Rose McGowan prend la défense d’Asia Argento, dans une longue lettre émouvante communiquée aux médias. En préambule du texte signé par son amie, Asia Argento écrit : « Pour moi et pour tous ceux qui souffrent à cause de cette perte insondable, j’ai demandé à la femme la plus forte que je connais, Rose McGowan, d’être ma voix, de m’aider à assumer ce fardeau et à écrire la vérité. S’il vous plaît, lisez ces mots et ayez pitié de notre douleur. »

Lire aussi > Asia Argento : « En 1997, j’ai été violée par Harvey Weinstein » à Cannes

Rose McGowan détaille longuement la relation qui unissait Asia Argento et Anthony Bourdain. « En face de moi est assise une femme remarquable, une survivante courageuse, Asia Argento, qui a traversé plus d’épreuves que beaucoup ne pourraient supporter, et pourtant elle reste debout. Elle a tenu tête au monstre qui l’a violée et maintenant elle doit résister à un autre monstre, le suicide. Le suicide de son bien-aimé amant et allié, Anthony Bourdain », commence l’actrice. Avant d’ajouter : « J’écris ces vérités parce qu’on me l’a demandé. Je sais que beaucoup de personnes autour du monde considéraient Anthony Bourdain comme un ami, et quand un ami meurt, cela fait mal. Beaucoup de ces personnes qui ont perdu un ami veulent le blâmer. Il ne faut pas tomber si bas. Le suicide est un choix horrible, mais c’est le choix de cette personne .»

Et si Anthony Bourdain n’est pas à blâmer, sa compagne Asia Argento non plus. Rose McGowan écrit : « Quand Anthony a rencontré Asia, l’alchimie a été immédiate. Ils ont ri, ils se sont aimés, il était son roc pendant les difficultés qu’elle a dû surmonter l’année dernière. Anthony ne cachait pas ses démons, il en avait même parlé dans un livre. Au début de leur relation, Anthony a dit à un de leurs amis communs qu’il n’avait jamais rencontré quelqu’un qui voulait mourir plus que lui. Avec tout ce qu’il s’est passé cette année, Asia a voulu que la douleur s’arrête. Mais voilà, pendant le temps qu’ils ont passé ensemble, heureusement, elle a cherché à se faire aider, pour rester en vie et continuer de vivre pour elle et ses enfants. La dépression d’Anthony ne l’a jamais quitté, il a enlevé son armure, et c’était son choix. Sa décision, pas celle d’Asia. Sa dépression a gagné. »

Asia Argento, une « femme forte »

Rose McGowan continue en évoquant la « relation libre » qu’avait Anthony Bourdain et Asia Argento. « Asia est un oiseau libre, tout comme l’était Anthony. L’était. Un mot si terrible à écrire. J’ai entendu dire par beaucoup que leurs deux années ensemble étaient les plus heureuses de la vie d’Anthony, et cela devrait nous réconforter. » Mais malgré son bonheur avec l’actrice italienne, le chef n’a pas réussi à surmonter sa « profonde dépression ». « Il faisait partie de cette génération « un homme fort ne demande pas d’aide ». Je sais qu’avant de mourir, Anthony a demandé de l’aide, et pourtant il n’a pas suivi les conseils des médecins. Et cela nous a amenés ici, à cette tragédie, à ce monde de douleur. » Rose McGowan continue : « La guerre interne à laquelle était livré Anthony était sa guerre, mais maintenant, Asia est sur le champ de bataille pour recevoir les balles. Ce n’est en aucun cas acceptable ou juste de la blâmer, elle ou n’importe qui d’autre, pas même Anthony. »

Lire aussi > Documentaire Citizen Rose : Rose McGowan filme le combat de sa vie 

L’actrice de « Charmed » termine en louant la force de son amie : « Quand je regarde Asia faire son travail sur le plateau aujourd’hui, je vois une femme forte qui continue à travailler pour mettre de la nourriture sur la table de ses enfants. Je vois Elizabeth Taylor continuer à filmer « Une chatte sur un toit brulant » malgré le décès de son amour, son mari, dans un accident d’avion. Je vois tous ceux qui ont continué. » Puis Rose McGowan conclut : « S’il vous plait, joignez-vous à moi pour envoyer de l’énergie pour la guérison d’Anthony durant son voyage, et pour tous ceux qui continuent sans lui. (…) Nous devons faire plus, être meilleurs. Anthony, notre ami, souhaiterait cela. »

CIM Internet