Paris Match Belgique

Nous avons assisté à la messe hommage à Johnny Hallyday

Le chanteur Chris Evans. | © Philippe LOPEZ / AFP

People et royauté

Aujourd’hui, Johnny Hallyday aurait dû fêter son soixante-quinzième anniversaire. Pour lui rendre hommage, des centaines de fans se sont rassemblées à l’église de la Madeleine à Paris. Nous y étions.

Vestes en cuir, bandanas et tatouages, les fans de Johnny Hallyday sont au rendez-vous devant le parvis de l’église de la Madeleine à l’occasion du 15 juin. Depuis sa mort, une messe est célébrée le 9 de chaque mois en souvenir, pour ce qui aurait dû être le soixante-quinzième anniversaire du Taulier, l’association Blouson Rouge et Noir a vu les choses en grand. Après un hommage en musique, le père Bruno Horaist poursuit ensuite avec une messe ponctuée par les chansons qui ont fait Johnny Hallyday un héros national.

«Il a donné sa vie pour nous, je peux bien payer un billet d’avion pour lui rendre hommage, nous confie un peu avant la cérémonie, Johnny, un grand fan du Rockeur venu de Grèce. Le problème c’est qu’on n’a pas d’endroit pour venir se recueillir. On devrait lui faire une statue au pied de la tour Eiffel. Ca lui plairait bien ça.» Lorsque Johnny avait appris la mort de son idole en décembre dernier il n’avait pas hésité une seconde avant de se ruer sur le premier billet d’avion pour Paris. C’était impensable de ne pas profiter de l’occasion pour lui faire un dernier adieu.

Lire aussi > David et Laura : Leur hommage pour l’anniversaire de Johnny Hallyday

«Nous, ce qu’on regrette c’est qu’ils l’ont enterré à des milliers de kilomètres, se désole Gérard, un fan des premières heures du rockeur. J’ai regardé les billets mais à deux mille euros l’aller-retour, je ne peux pas me le permettre». Si les fans viennent des quatre coins de la France, ils sont d’accord sur une chose : puisqu’ils ne peuvent se rendre sur la tombe de Johnny Hallyday, ils aimeraient qu’un lieu lui soit dédié afin qu’ils puissent se rassembler plus régulièrement.

Au sein de l’église, l’émotion règne

Sur le parvis, on fume et on échange quelques plaisanteries la gorge serrée, mais au sein de l’église, l’émotion règne. A intervalles réguliers, la foule, d’un élan commun, scande le nom de son «Seigneur» disparu. Entre deux chansons reprises par Chris Evans au pied de l’autel, un «Joyeux Anniversaire Johnny» résonne. Les applaudissements s’élèvent depuis la nef. Les fans méditent. «Johnny reste encore un peu avec nous, déclare Françoise, une fan venue d’Aix, les larmes aux yeux. Quand j’ai su pour son cancer je savais qu’il était perdu. Mon père et mon cousin sont morts à cause de cette maladie. Je savais qu’il était perdu et pourtant je n’y croyais pas. Il se relevait toujours et on se relevait avec lui. Je ne sais même pas s’il avait conscience de l’impact qu’il avait dans nos vies…»

Johnny Hallyday est parti mais ceux qui l’ont aimé de manière inconditionnelle restent et grâce à eux, sept mois plus tard, son souvenir reste vivant.

CIM Internet