Paris Match Belgique

Catherine Zeta-Jones ne s'excusera plus d'être riche, jolie et talentueuse

L'heroïne de Chicago et Traffic se dit fatiguée de devoir s'excuser sans cesse pour la vie incroyable qu'elle mène. | © ABACAPRESS / Marco Piovanotto

People et royauté

Dans une interview accordée au tabloïd britannique The Mirror, Catherine Zeta-Jones s'est déclarée fatiguée de devoir s'excuser de la vie fabuleuse qu'elle mène.

L'actrice de 48 ans Catherine Zeta-Jones, épouse de Michael Douglas et 20 ans de carrière derrière elle, a accordé une longue interview au tabloïd britannique The Mirror le 14 juin denier. L'heroïne de Chicago et Traffic se dit fatiguée de devoir s'excuser sans cesse pour la vie incroyable qu'elle mène, et déclare en avoir fini avec l'humilité.

My other half ❤

Une publication partagée par Catherine Zeta-Jones (@catherinezetajones) le

« Être humble est une chose que je ne suis plus du tout. J’en ai marre d’être humble. Désolée d’être riche, désolée d’avoir épousé une star de cinéma, désolée d’être pas si mal physiquement. Plus de désolé. Ça suffit. Tout ce qui m’importe désormais, c’est mon travail », déclare ainsi l'actrice, au risque de choquer.

L'actrice galloise avait déjà tenu des propos dans la même veine, assurant qu'elle « collectionnait les maisons comme certains collectionnent des oeuvres d'art », tout en ajoutant : « Le pire quand on a toutes ces maisons, c’est quand on pense porter une tenue avec une certaine paire de chaussures, mais que celles-ci sont dans un endroit où je ne suis pas. […] C’est pourquoi j’achète certaines choses en double. »

Lire aussi > Accusé d’agression sexuelle, Michael Douglas se confie

L'actrice et productrice, qui a joué pour les plus grands (Spielberg, les frères Coen, Stephen Frears, Oliver Stone), s'apprête à tourner une nouvelle série produite par Facebook, intitulée Queen America, prévue pour 2019. La série est décrite comme une comédie grinçante et s'intéressera à l'univers des concours de beauté aux États-Unis.

CIM Internet