Paris Match Belgique

Johnny Depp accusé par un régisseur de violences physiques

Johnny Depp à Londres le 22 juin 2018. | © AFP PHOTO / LOIC VENANCE

People et royauté

Johnny Depp se retrouve de nouveau au cœur d’une affaire judiciaire, pour des faits présumés de violence sur un tournage.

Encore une mauvaise nouvelle pour Johnny Depp. Après avoir été contraint de vendre plusieurs propriétés pour régler ses problèmes financiers, l’acteur est aujourd’hui l’objet d’une nouvelle poursuite judiciaire. Selon les informations du site britannique Mirror, le comédien serait accusé de violences par l’un des membres de l’équipe de son dernier film City Of Lies. Le régisseur du tournage accuse la star de Pirates des Caraïbes de lui avoir donné deux coups de poing. L’ex-mari de Vanessa Paradis s’en serait violemment pris à lui lorsque celui-ci est venu l’informer que la séquence tournée serait la dernière de la journée : « Pour qui tu te prends p***** ? Tu n’as pas le droit de me dire ce que je dois faire », aurait alors crié Johnny Depp avant de perdre son sang-froid.

Lire aussi > Johnny Depp raconte son divorce, sa dépression, ses addictions

« Il puait l’alcool »

Après avoir molesté le régisseur, qui a d’ailleurs déposé sa poursuite au tribunal de Los Angeles le 6 juillet dernier, l’acteur de 55 ans lui aurait proposé 100 000 dollars pour qu’il le frappe à son tour. La plainte précise également que les gardes du corps de Johnny Depp seraient intervenus pour tenter de calmer la star, qui « puait l’alcool ». La victime présumée aurait par la suite refusé de signer une décharge et compte bien obtenir réparation. Contactés par le site Mirror, les représentants de l’acteur américain n’ont pas souhaité commenter ces accusations, qui viennent s’ajouter à la plainte déposée en mai dernier par deux de ses gardes du corps.

CIM Internet