Quand Madonna était « obsédée » par une mannequin embrassée dans un clip

Quand Madonna était « obsédée » par une mannequin embrassée dans un clip

C'est en 1990 que Madonna croise la route d'Amanda Cazalet.

People et royauté

Amanda Cazalet révèle avoir été harcelée par Madonna durant les années 1990 après le tournage torride de « Justify My Love ».

Un baiser langoureux qu’elle n’a pas réussi à oublier. En 1990, Madonna tourne le clip de « Justify My Love » au Royal Monceau, à Paris. L’objet de son désir ? Amanda Cazalet, une mannequin de 25 ans qui fut un temps l’égérie de Jean-Paul Gaultier. À 53 ans aujourd’hui, elle révèle que la chanteuse a tout fait pour la séduire. Preuves à l’appui.

Une lettre vendue aux enchères

Amanda Cazalet vient de dévoiler une série de lettres manuscrites qui prouvent ses dires. « Je sais que tu es mariée et enceinte, et je ne peux pas expliquer mon attirance. Mais elle est là », peut-on lire dans l’une d’elles, vendue aux enchères pour 50 000 dollars, et visible sur le site du Daily Mail.

Lire aussi > A Lisbonne, le nouveau parking de Madonna fait polémique

« La plus belle femme du monde »

« Madonna est devenue obsédée par moi. À ce moment-là, ça ne m’a pas dérangée, mais quand j’y repense, je réalise que j’ai été abusée par quelqu’un qui était ma patronne », a confié la mannequin, que la star surnommait « la plus belle femme de monde », à The Sun. Une véritable « obsession » qui ne serait sans doute pas passée aujourd’hui, à l’heure du mouvement #metoo.

CIM Internet