Paris Match Belgique

La tragique rechute de Demi Lovato, hospitalisée après une overdose

demi lovato

Demi Lovato a été hospitalisée après une overdose. | © AFP PHOTO / LISA O'CONNOR

People et royauté

La chanteuse américaine Demi Lovato a été hospitalisée d’urgence mardi après avoir fait une overdose chez elle. Depuis son plus jeune âge, la star se bat contre de graves addictions.

Dans une chanson en forme de lettre, elle demandait pardon le mois dernier à ses proches pour sa rechute. Demi Lovato, qui depuis son plus jeune âge se bat contre de fortes addictions à l’alcool et à la drogue a été hospitalisée d’urgence mardi en Californie. La chanteuse de 25 ans a été retrouvée inconsciente chez elle après avoir fait une overdose. Le site internet TMZ rapportait alors qu’elle avait été victime d’une surdose d’héroïne, ce qu’une source proche de la star a finalement démenti, refusant cependant de dire quelle drogue elle avait ingurgité. « Demi est réveillée et elle est avec sa famille, qui souhaite par ailleurs remercier tout le monde pour l’amour, les prières et le soutien. Certaines informations rapportées sont incorrectes et nous demandons le respect de sa vie privée ainsi que l’arrêt des spéculations afin de se concentrer sur sa santé et sa guérison », a-t-on fait savoir au magazine People dans un communiqué.

« Je jure de me faire aider, ce n’était pas mon intention »

En mars dernier, la chanteuse s’était félicitée sur les réseaux sociaux pour ses six ans de sobriété. Mais en juin, dans le titre « Sober », elle annonçait à ses fans avoir replongé. « Maman, je suis désolée, je ne suis plus sobre, et papa, pardonne moi pour les bouteilles renversées sur le sol. Je suis désolée pour les fans que j’ai perdus et qui m’ont regardé tomber à nouveau. Je veux être un modèle pour eux, mais je ne suis qu’un être humain. Je suis désolée d’être encore dans cette situation, je jure de me faire aider, ce n’était pas mon intention, je suis désolée pour moi-même », se confiait-elle dans cette émouvante ballade.

Lire aussi > « Je buvais de la vodka à 9h du matin » : Demi Lovato se confie sur sa sobriété

C’est en 2010, alors qu’elle n’avait que 17 ans, que l’ancienne star Disney est entrée pour la première fois dans un centre de désintoxication. Elle souffrait alors de troubles bipolaires, de boulimie et d’addictions. Après son traitement, elle avait malheureusement rechuté avant de se décider à mettre ses démons de côté. Depuis, elle faisait tout pour alerter sur les dangers des drogues, parlant directement à ses fans de ses addictions et devenant une puissante voix aux Etats-Unis. Mais un proche a raconté à «People» qu’elle continuait malgré tout à se battre en privé, même si elle était officiellement sobre aux yeux de tous. « Elle souffre encore de dépression et d’anxiété. Elle a été sobre pendant un moment, mais pas complètement durant six ans », a expliqué cet informateur.

CIM Internet