Paris Match Belgique

La réponse de Jimmy Bennett aux accusations d’Asia Argento

Jimmy Bennett à Los Angeles en 2013. | © Reporters / Mega.

People et royauté

Alors qu’Asia Argento, par le biais de son avocat, a assuré que c’était elle la victime – que Jimmy Bennett lui avait « sauté dessus »– l’acteur a décidé de porter plainte.

Jimmy Bennett a décidé de porter plainte contre Asia Argento. Selon les informations de TMZ, l’acteur américain se serait rendu au département du shérif du comté de Los Angeles pour dénoncer l’actrice italienne, qui l’aurait agressé sexuellement quand il avait 17 ans, et qu’elle en avait 37 ans (en Californie, l’âge légal du consentement à une relation sexuelle est de 18 ans). Jimmy Bennett aurait hésité à coopérer avec les autorités en charge de l’enquête. Ce serait finalement l’interview de l’avocat d’Asia Argento, Mark Jay Heller, pour TMZ, qui l’aurait décidé.

Lire aussi > Qui est Jimmy Bennett, l’acteur qui accuse Asia Argento d’agression sexuelle ?

Pour rappel, le 19 août dernier, le New York Times révélait qu’Asia Argento avait versé de l’argent – 380 000 dollars – à Jimmy Bennet qui affirmait qu’elle l’avait agressé sexuellement. Quelques jours plus tard, l’actrice publiait un communiqué niant « toute relation sexuelle » avec le jeune homme, et parlait même de « persécution ». Des photos et des textos publiés par TMZ étaient ensuite venus contredire la défense de l’actrice. « J’ai couché avec lui et c’était étrange », écrivait Asia Argento dans des messages adressés à son ami Rain Dove.

Manœuvre d’intimidation ?

Asia Argento, par le biais de son avocat, a finalement affirmé que Jimmy Bennet lui a « sauté dessus ». Mark Jay Heller a même ajouté que l’acteur avait de la chance qu’elle n’ait pas porté plainte. Asia Argento « ne veut pas attaquer Bennett pour son comportement et reconnaît que son passé douloureux, sa carrière hésitante et ses ennuis judiciaires avec ses parents expliquent pourquoi Jimmy Bennett aurait désespérément tenté d’obtenir de l’argent de la part d’Asia Argento […] en utilisant ce faux incident présumé qui a eu lieu il y a plus de cinq ans. »

L’avocat de Jimmy Bennet, Gordon Sattro, a répondu à TMZ assurant que « l’attaque contre [son] client n’avait aucun rapport avec les évènements du 9 mai 2013 ». Avant d’ajouter : « Ce sont des déclarations destinées à intimider, à faire honte et à insulter mon client. »

CIM Internet