Paris Match Belgique

Lady Gaga : Le lien sous-entendu entre son viol et son combat contre la fibromyalgie

Lady Gaga, le 28 août 2018 à la Mostra de Venise. | © IPP/ Daniele Cifala

People et royauté

Dans un entretien accordé à Vogue, Lady Gaga s’est confiée une nouvelle fois sur son agression sexuelle ainsi que sur la fibromyalgie dont elle est atteinte depuis plusieurs années. Pour elle, les deux étant intimement liés.

 

« Cela arrive tous les jours, c’est triste et effrayant et cela ne m’a pas affectée juste après, mais beaucoup plus tard, quatre ou cinq ans après. »

Fin 2013, Lady Gaga révélait au monde entier le viol dont elle a été victime à l’âge de 19 ans. « Je ne l’ai dit à personne. Je ne me le suis même pas avoué à moi-même pendant longtemps », confiait-elle à l’époque aux médias. « Puis je me suis dit (…) qu’il fallait que je remonte à la source, sinon ça n’allait pas disparaître ». Quatre ans plus tard, l’emprunte laissée par son agresseur n’a pourtant pas disparue.

Stress post-traumatique

Dans un long entretien accordé au magazine Vogue, la pop star américaine s’est confiée une nouvelle fois sur son agression sexuelle ainsi que sur la fibromyalgie dont elle est atteinte depuis plusieurs années. Pour elle, les deux étant intimement liés. « Chacun vit sa propre relation avec ce genre de traumatisme », explique-t-elle, « personnellement, je ne veux toujours pas y croire ».

Lire aussi > 10 ans après « Just Dance », le flashback de Lady Gaga sur sa carrière

Interrogée sur le TSPT, ou trouble de stress post-traumatique, la chanteuse compare ses symptômes à des montagnes russes. « Je me sens sous le choc. Ou chétive. Vous voyez cette sensation quand vous êtes sur les montagnes russes et que vous êtes sur le point de descendre la pente vraiment raide ? Cette peur au ventre. Mon diaphragme se fige, j’ai du mal à respirer et tout mon corps se met à convulser. C’est là que je commence à pleurer », décrit-elle. « C’est ce genre de choses que ressentent chaque jour les victimes de trauma… et c’est épouvantable ! », ajoute-t-elle avant de poursuivre : « Je dis toujours que le traumatisme a un cerveau. Et il fonctionne de la même manière, peu importe ce que l’on fait ».

© Vogue

Des conséquences à prendre au sérieux

Au moment d’annoncer son combat contre la fibromyalgie, un mal qui l’a rongé au point de mettre sa carrière sur pause et qu’elle a voulu raconter dans le documentaire Netflix Five Foot Two, Lady Gaga été restée discrète sur son agression sexuelle. Aujourd’hui, elle l’admet : ce passé douloureux a un lien avec cette maladie contre laquelle elle se bat sans relâche. Accusée en septembre dernier de simuler sa fibromyalgie pour annuler ses concerts, Lady Gaga continue de plaider pour que la maladie soit davantage prise au sérieux. « Je m’énerve tellement contre les gens qui pensent que la fibromyalgie n’existe pas », poursuit-elle auprès du magazine de mode américain. « Pour moi, ainsi que pour beaucoup d’autres personnes », ajoute-t-elle, « c’est comme un cyclone d’anxiété, de dépression, de TSPT, de trauma, de trouble panique, qui sature votre système nerveux et qui finit par provoquer des douleurs nerveuses. « Les gens doivent faire preuve de plus de compassion », conclut-elle. « La maladie chronique n’est pas une blague. Chaque jour, on se réveille sans savoir comment on va se sentir. »

CIM Internet