Paris Match Belgique

Jimmy Bennett se confie sur son « rapport sexuel non voulu » avec Asia Argento

Asia Argento au Festival de Cannes, le 22 mai 2018. | © Le Parisien / frédéric Dugit

People et royauté

À la télévision italienne, l’accusateur d’Asia Argento, Jimmy Bennett, a donné sa version des faits concernant son rapport sexuel « non voulu » avec l’actrice.

 

L’acteur Jimmy Bennet, qui accuse Asia Argento de l’avoir agressé sexuellement en 2013, a confirmé dimanche soir, en direct, sur le plateau de chaîne italienne La 7, avoir subi un « rapport sexuel complet » non voulu, qui a changé sa vie. « Tout s’est produit très vite », a-t-il raconté avec à ses côtés son avocat Gordon Sattro.

Le jeune homme, qui avait 17 ans à l’époque des faits, a expliqué que dès son entrée dans la chambre d’hôtel où Asia Argento, égérie du mouvement #MeToo, lui avait donné rendez-vous, celle-ci l’avait embrassé. « J’ai d’abord pensé à un quelque chose d’amical, à une démonstration de son affection, mais ensuite ses baisers ont été plus prolongés et j’ai compris qu’elle cherchait autre chose », a expliqué l’acteur et chanteur de rock américain, aujourd’hui âgé de 22 ans, selon la traduction italienne de ses déclarations. Ensuite, « elle a posé ses mains sur moi, m’a basculé sur le lit et a enlevé mon pantalon », a-t-il assuré, ajoutant qu’un « rapport sexuel complet » avait eu lieu.

Lire aussi > « Le traumatisme a refait surface » : Jimmy Bennett, l’accusateur d’Asia Argento sort de son silence

Asia Argento, de 20 ans plus âgée que son accusateur, a nié toute relation sexuelle avec Jimmy Bennet, mais a reconnu lui avoir versé de l’argent. Le jeune homme et son avocat ont confirmé avoir demandé de l’argent, 3,5 millions de dollars, à l’actrice italienne. Celle-ci a effectué un premier et unique versement de 380 000 dollars, selon le New York Times, mais l’avocat de M. Bennet a évoqué de son côté une somme de 200 000 euros.

« J’avais une grande confiance en Asia »

Interrogé sur son silence après cette agression sexuelle, et sur une demande de compensation financière présentée des années après les faits, Jimmy Bennet explique être entré dans une période de grande confusion après cette agression, dont il affirme qu’elle a changé sa vie. C’est paradoxalement le mouvement #MeToo qui lui a donné le courage, a-t-il assuré, de demander conseil à un avocat. « Je ne voulais pas discréditer Asia », a-t-il affirmé pour justifier sa demande de compensation financière, ajoutant qu’il pensait également que personne ne croirait à sa version des faits.

Lire aussi > La déclaration de Rose McGowan après les accusations contre Asia Argento

Jimmy Bennet affirme également avoir cédé aux avances d’Asia Argento parce qu’elle lui avait parlé d’un film qu’elle voulait faire avec lui. « J’avais une grande confiance en Asia », a-t-il déclaré, mais « elle a abusé de son pouvoir ».

Asia Argento est devenue une importante porte-parole des femmes victimes de violences dans le milieu du cinéma après avoir raconté avoir été violée à 21 ans par le producteur Harvey Weinstein dans sa chambre d’hôtel pendant le festival de Cannes en 1997.

 

Avec Belga

CIM Internet