Paris Match Belgique

Le fils de J-Lo veut qu’elle « porte des pantalons plus souvent »

Jennifer Lopez | © AFP PHOTO/Tommaso Boddi

People et royauté

Jennifer Lopez est une show girl. Elle ne lésine pas sur les moyens pour jouer les femmes fatales. Mais problème, son fils voudrait qu’elle arrête. 

Chevelure volumineuse, body échancré et clairsemé de paillettes, maquillage spectaculaire… Jennifer Lopez n’est pas du genre à faire dans la demi-mesure lorsqu’il s’agit de faire le show. La chanteuse change de tenues plusieurs fois lors de ses concerts, enchaîne les chorégraphies et n’hésite pas à jouer les femmes fatales pour séduire son public. Sur ce dernier point, son fils Maximilian, âgé de neuf ans ne semble pas être d’accord. « Très possessif » selon J-Lo, le petit garçon ne lui aurait pas caché son mécontentement face au choix de ses tenues: « Maman, pourquoi tu ne portes pas de panta­lons pendant tes spec­tacles ? Tu devrais porter des panta­lons plus souvent… », lui aurait-il dit. Invitée d’AOL, la chanteuse a raconté avoir tenté de lui expliquer que cela faisait partie de son métier: « Maman doit faire le spectacle ». Et s’il n’est toujours pas content? « Ce n’est pas mon mari ! », a-t-elle conclu en riant.

Une maman star

Malgré un emploi du temps chargé, Jennifer Lopez s’est toujours appliquée à accorder beaucoup d’attention à ses jumeaux, Maximilian et Emme. Mais la chanteuse et actrice de 46 ans le sait: ses enfants ne pourront jamais avoir une vie normale. L’été dernier, au micro de l’émission Good Day New York sur la Fox, elle s’est confiée: « Nous n’avons pas une vie normale, mes enfants ne sont pas des enfants normaux. Je ne suis pas normale, donc ma vie ne l’est pas non plus. J’ai fini par accepter ça ». Pour pouvoir tout gérer en même temps et sécuriser ses enfants, elle a décidé de ne pas les scolariser. Ils suivent des cours par correspondance: « Tout le monde me dit de les scolariser normalement, qu’ils ont besoin d’avoir des amis. Le genre de choses qui me rend dingue et qui rendrait dingue n’importe qui ! Ils sont très heureux comme ça, ils sont très équilibrés, aimants. Ce sont des enfants attentionnés et c’est ce qu’il y a de plus important. Bien sûr qu’on va faire en sorte qu’ils soient éduqués, je pense d’ailleurs que l’école à la maison est ce qu’il y a de mieux pour eux ».

Mots-clés:
jennifer lopez
CIM Internet