Paris Match Belgique

Barbara Gandolfi acquittée dans l’affaire l’opposant à Jean-Paul Belmondo

barbara gandolfi jean-paul belmondo

Barbara Gandolfi et Jean-Paul Belmondo en 2011. | © AFP PHOTO / THOMAS COEX.

People et royauté

La justice s’est prononcée en faveur de l’ex de Jean-Paul Belmondo.

L’ex-playmate et starlette Barbara Gandolfi a été acquittée mardi par la cour d’appel de Gand dans l’affaire l’opposant à l’acteur Jean-Paul Belmondo. Elle avait été condamnée en première instance à neuf mois de prison avec sursis pour avoir soulagé son ancien compagnon de 200 000 euros.

Lire aussi > À la table du clan Belmondo

Barbara Gandolfi a vécu avec l’acteur français entre 2008 et 2012. Durant cette période, elle gérait cependant encore plusieurs boîtes de nuit avec son ex-compagnon et partenaire en affaires Frédéric Vanderwilt. Dans le cadre de ce business, Jean-Paul Belmondo avait prêté à sa compagne 200 000 euros, en 2009.

Le procureur-général moins convaincu

Le premier juge brugeois y avait vu de l’escroquerie, estimant que cette dernière n’a jamais eu l’intention de restituer cette somme, malgré un accord de prêt écrit. Une peine de prison de neuf mois avec sursis, et une amende de 5 500 euros, avaient ainsi été prononcées à son encontre, Frédéric Vanderwilt se voyant, quant à lui, condamné à 18 mois effectifs et une amende de 5 500 euros également.

En appel, le procureur-général s’est cependant montré moins convaincu que Barbara Gandolfi ait usé de ruses pour soutirer les 200 000 euros à son compagnon de l’époque. « Quand on lit la transcription des conversations téléphoniques, on peut remarquer que Belmondo est bien conscient que son ‘poulain’ ne restera pas éternellement à ses côtés. A ce moment, il n’était déjà plus aveuglé par l’amour. Ce que madame a fait n’est peut-être pas, sur le plan moral, très joli, mais je ne suis pas ici pour faire office de chevalier de la moralité. Pour moi, il y a doute, et dans ce cas il faut prononcer l’acquittement. »

Lire aussi > Paul Belmondo : « Mon père m’a donné le goût de la compétition »

Barbara Gandolfi avait également plaidé l’acquittement. « J’ai reçu l’argent en 2009 et nous sommes encore restés trois ans ensemble. Tout a d’ailleurs été remboursé. »

CIM Internet