La reine Paola victime d’un AVC, rapatriée d’urgence en Belgique

La reine Paola victime d’un AVC, rapatriée d’urgence en Belgique

La reine Paola en mars 2018. | © Albert Nieboer/RoyalPress/dpa

People et royauté

La reine Paola a été victime d’un accident vasculaire cérébral cette nuit en Italie. Elle est actuellement rapatriée en Belgique pour subir des examens médicaux.

 

La reine Paola âgée de 81 ans a été rapatriée en Belgique ce mercredi 26 septembre, à la suite d’un problème de santé, a annoncé un communiqué le Palais royal. Selon la RTBF, elle a été victime d’un accident vasculaire cérébral (AVC) la nuit dernière alors qu’elle se trouvait à Venise.

« À la suite d’un problème de santé, Sa Majesté la Reine Paola sera rapatriée en Belgique dans le courant de la journée pour y subir des examens médicaux », avait précisé le Palais, ajoutant que « la situation serait sous contrôle et les jours de la Reine ne seraient pas en danger »La reine, accompagnée du roi Albert, est arrivée peu avant 18h00 aux Cliniques universitaires Saint-Luc à Woluwe-Saint-Lambert; où elle passera des examens médicaux. 

Soutenue

Le roi Philippe a rendu visite mercredi soir à sa mère, la reine Paola à 18h et a quitté l’hôpital vers 18h45. Plusieurs personnalités ont montré leur soutien à la famille royale belge : sur le site web de la présidence italienne, Sergio Mattarella a fait part de sa compassion au roi Philippe. « J’envoie à la reine mes meilleurs voeux de rétablissement rapide et complet », peut-on y lire. Le Premier ministre Charles Michel, actuellement à New York où il assiste à l’Assemblée générale des Nations unies, a souhaité un prompt rétablissement à la reine Paola, a indiqué son porte-parole : « Le Premier ministre s’est renseigné sur son état de santé et lui a souhaité un bon rétablissement ».

Santé fragile

Paola de Belgique, née princesse Ruffo di Calabria en Italie, a dû faire face à plusieurs problèmes de santé ces dernières années.  À l’été 2015, souffrant d’arythmie cardiaque, l’épouse de l’ancien souverain avait été contrainte à une période de repos total. Puis, le 28 décembre 2016, la mère du roi Philippe, de la princesse Astrid et du prince Laurent avait déjà été hospitalisée aux Cliniques universitaires Saint-Luc à Bruxelles, pour une fracture vertébrale consécutive à une chute.

Lire aussi > Paola, la reine douleur

Aucun détail n’avait alors été révélé quant aux circonstances exactes de cette blessure, mais il avait été souligné que celle-ci n’avait pas entraîné de complications neurologiques et que la vie de la septuagénaire n’était pas en danger. Depuis lors, la reine Paola devait observer une période de convalescence devant s’étaler sur plusieurs mois.

Un soutien pour Albert

Au mois de mai 2018, la reine Paola faisait la Une du magazine Paris Match Belgique. Nous y expliquions la force de caractère de cette dame qui soutenait alors son mari de 83 ans. Le roi Albert II souffrait au printemps dernier de soucis de santé. Un soutien tout aussi présent et fort dans le conflit qui opposse le roi Albert à Delphine Boël. Face à l’épreuve, elle est toujours à ses côtés avec une volonté d’acier.

 

Lire aussi > Le mystère Claire : une princesse absente qui suscite l’inquiétude

 

Avec Belga

Mots-clés:
Reine Paola accident AVC
CIM Internet