Paris Match Belgique

Audition Kavanaugh : Les arrestations remarquées d’Amy Schumer et Emily Ratajkowski

emily ratajkwoski

Emily Ratajkowski et Amy Schumer. | © Aurore Marechal/ABACAPRESS.COM / VALERIE MACON/AFP

People et royauté

Présentes lors d’une manifestation contre le juge Brett Kavanaugh, accusé d’agressions sexuelles, la comédienne Amy Schumer et la mannequin Emily Ratajkowski ont été arrêtées. 

Plusieurs milliers de manifestants se sont réunis jeudi à Washington pour protester contre la possible nomination du juge Brett Kavanaugh, candidat plébiscité par les républicains pour la Cour suprême accusé par plusieurs femmes de les avoir agressées sexuellement dans sa jeunesse. Parmi ces manifestants se trouvaient la comédienne Amy Schumer et la mannequin Emily Ratajkowski, présentes pour défendre le droit des femmes et notamment de Christine Blasey Ford, l’une des accusatrices du juge. Cette professeure de psychologie est montée au créneau la semaine dernière pour dénoncer une tentative de viol que le juge aurait commise au début des années 1980.

Lire aussi > Audition Kavanaugh : La présence inattendue (et dérangeante) d’un patron de Facebook

Les deux femmes engagées ont été arrêtées par les forces de l’ordre pour avoir manifesté illégalement à l’intérieur de l’enceinte du Sénat, leur reproche la police. Sur les images diffusées sur les réseaux sociaux, on peut voir un policier demander à Amy Schumer si elle souhaite être arrêtée. Elle répond : « Oui ». Plus de 300 autres personnes ont également été interpellées lors de ces manifestations.

View this post on Instagram

This today, then #ERA

A post shared by @ amyschumer on

Sur Instagram, celle que l’on surnomme Emrata a écrit : « J’ai été arrêtée aujourd’hui alors que je manifestais contre la nomination de Brett Kavanaugh à la Cour Suprême, un homme qui est accusé par plusieurs femmes d’agressions sexuelles. Les hommes qui font du mal aux femmes ne devraient plus pouvoir être en position de force. La confirmation de Kavanaugh en tant que juge à la Cour Suprême des États-Unis donne le message que dans ce pays, les femmes ne comptent pas. Alors je demande un gouvernement qui reconnaisse, respecte et soutient les femmes autant qu’il le fait pour les hommes ». 

Avec Belga

CIM Internet