Quand Rose McGowan fustige le mouvement #MeToo

Quand Rose McGowan fustige le mouvement #MeToo

Rose McGowan

McGowan a décidé de régler ses comptes. | © Capture d'écran Instagram rosemcgowan

People et royauté

A l’origine du mouvement #MeToo, l’actrice de Charmed est revenue sur l’affaire Weinstein tout en dévoilant son avis tranché sur Time’sUp.

Il y a tout juste un an éclatait l’affaire Weinstein. Accusé par de nombreuses femmes d’agression sexuelle mais également de viol, le célèbre producteur avait été au centre de l’actualité, et les nombreux scandales entourant l’acteur avaient alors entraîné la création des mouvements #MeToo et #Time’sUp, permettant aux victimes de parler plus librement. L’actrice Rose McGowan, qui aurait également été violée par Harvey Weinstein, avait alors été l’une des figures de proue du mouvement.

Lire aussi > Le torchon brûle entre Asia Argento et Rose McGowan

Mais il semblerait que cette dernière ait aujourd’hui décidé de s’en éloigner radicalement. Interrogée par le Sunday Times,  l’actrice a condamné un mouvement « bullshit », dirigé par des « blaireaux ». Pour elle, #MeToo n’aurait eu aucun impact, si ce n’est permettre à Hollywood de se « sentir mieux ».

Le conseil de l’actrice : ne plus regarder de films 

McGowan a donc récemment décidé de régler ses comptes. Lors de cet entretien au Sunday Times, elle a décrit le monde du cinéma comme « dégueulasse ». Elle a aussi appelé le public à ne plus regarder de films, comme elle le fait. Un comble pour une actrice ! Mais pour McGowan, c’est la (seule) solution pour contrer l’image négative à l’égard des femmes véhiculée dans le domaine.

Lire aussi > Rose McGowan envoie un message à Harvey Weinstein pour son anniversaire

L’actrice en a également profité pour dire le fond de sa pensée les activistes des mouvements #MeToo et Time’s Up : « Ils ne sont pas des champions, juste des losers. Je ne les aime pas. Comment expliquez-vous que j’ai été élue homme de l’année par GQ et qu’aucun magazine féminin ou aucune organisation féminine ne m’ait soutenue ?  » Le récent accrochage entre McGowan et Asia Argento, accusée de viol, n’est peut-être pas totalement étranger à ces accusations.

Avec Belga

CIM Internet