Paris Match Belgique

Melania Trump : « Je suis la personne la plus harcelée au monde »

melania trump

La First Lady au pied des pyramides de Gizeh le 6 octobre. | © AFP / SAUL LOEB.

People et royauté

Dans une interview avec la chaîne ABC, la Première dame américaine s’est épanchée sur les attaques incessantes la concernant.

« Je peux dire que je suis la personne la plus harcelée au monde ». C’est dans ces mots, qui ne vont pas manquer d’affoler Twitter et d’en choquer plus d’un, que Melania Trump explique pourquoi elle a créé sa campagne “Be Best”, une initiative censée combattre le harcèlement en ligne.

Lire aussi > Melania Trump, colonialiste ? Son salacot lui vaut de nombreuses critiques

Lors d’une interview accordée à ABC durant son récent voyage en Afrique, la First Lady a quelque peu extrapolé pour défendre son initiative, s’empressant de préciser au journaliste Tom Llamas : « Je suis en tous cas l’une d’entre elles, si vous faites vraiment attention à ce que les gens racontent à mon propos ».


« C’est pourquoi ‘Be Best’ se concentre sur les comportements en ligne et sur les réseaux sociaux. Nous devons éduquer les enfants à gérer leur comportement émotionnel », ajoute-t-elle.

Son combat depuis le début

La compagne du président américain a fait du harcèlement en ligne un combat clé de son rôle de Première dame : il est son cheval de bataille depuis le début de la course à la présidence de Donald Trump en 2016.

Ce choix a été maintes fois critiqué outre-Atlantique, son président de mari étant bien connu pour s’en prendre à certains de manière très agressive et répétitive sur Twitter.

Au cours de cet entretien, Melania a tenu à préciser qu’elle n’avait pas « autant de contrôle » que ça sur son mari, concédant néanmoins qu’elle n’hésitait pas à lui donner des conseils sur les membres de son administration en qui il devrait faire confiance.

Lire aussi > #MeToo : Melania Trump demande des « preuves tangibles » aux accusatrices

« C’est de plus en plus difficile de gouverner. Vous devez toujours regarder derrière vous », a-t-elle conclu, quelque peu énigmatique.

CIM Internet